mardi 20 janvier 2009

Étoiles de neige

Notre gîte, vue avant. En fait c'est un duplex. L'extérieur est d'apparence modeste. Mais l'intérieur est très chic et surtout très bien équipé.


Vue arrière.


C'est l'extase! Il m'est arrivé souvent de croiser le bonheur. Plus j'avançe en âge, plus je le rencontre souvent. Un hasard? Mais je n'aurais jamais cru pouvoir m'installer chez lui. Ici. Il faut dire qu'il était bien caché. Il faut rouler longtemps pour arriver ici. On se demande même si on n'a pas dépassé la frontière de la civilisation telle qu'on la connaît.

Dans mes récents billets, j'avais trouvé un lien extraordinaire sur les premières nations. Havre Saint-Pierre où je me trouve s'appelait autrefois La pointe aux Esquimaux. Il y en a beaucoup ici. On les appelle mainenant les Inuits.

ESQUIMAUX ( Ayaskimeow : mangeurs de chair crue), nom générique appliqué aux Sauvages du Groenland, de Terre-Neuve, du Labrador et du pôle arctique du Canada.

Ces tribus, considérées comme les plus misérables du globe, ont été les premières visitées par les explorateurs européens, ensuite par les pêcheurs de Terre-Neuve et par les commerçants de fourrures. Pendant près de 400 ans, le passage du Nord-Ouest en Chine a hanté les rêves des navigateurs anglais, espagnols, portugais, français, danois : l'entreprise a été couronnée de succès, par M. Roald Amundsen en 1903-1906. Mais la plus belle découverte a été celle des Esquimaux, que l'on rencontrait à chaque voyage et sur chaque point du pays dont on explorait seulement le littoral. Pour la suite de ce texte, cliquez sur Esquimaux.
Pour bien connaitre ce peuple faisant partie des premières nations, Laure aura une formation donnée par un de leurs représenants. Une chance inouîe.

Je suis au 7è ciel. C'est ce que je me disais en me levant ce mation. J'ai été reconduire Laure dans ce magnifique hôpital face à la mer. On dit que Dieu éprouve ceux qu'il aime. Je ne peux me prononcer sur cette affirmation. Mais je pense que le bonheur lui le fait. Il éprouve ceux qui l'aiment. C'est comme nous donner le moyen de savoir si on peut rester avec lui même quand ça va mal. Le test!

À suivre...

24 commentaires:

Marguerite-Marie a dit…

Mon dieu pourquoi m'as-tu abandonné? as-tu pensé pendant une seconde J'espère que tu as quand même pu t'arrêter.
Je comprends ce que tu dis ...tu es sur le chemin de la sagesse.
L'art inuit est très beau nous avons acheté à Vancouver quelques masques magnifiques.Si tu vois des "iniutshuts" (orthographe que je vérifierai) sur le bord de la route tu en photographieras. je vais mettre la reproduction que j'ai acheté à Québec sur mon blog un de ces jours.

Marguerite-Marie a dit…

je viens d'imprimer les pages sur les esqumaux, merci

Magenta a dit…

Mais bon sang... J'espère que votre voisin suit vos «péripéties fourgonnette» sur votre blogue!!!

Avec des voisins comme ça, on a pas besoin d'ennemi!

Jackss a dit…

Bonjour Magenta,

Je ne crois pas que mon voisin lise mon blogue. J'essais de croire qu'il ne connaissait pas l'état du véhicule. Mais comme il est mécanicien, je dois me forcer très fort pour m'en convaincre.

Je mets l'incident au compte de mes erreurs. Je pourrais dire ma naïveté. J'aurais dû faire examiner le véhicule avant de l'acheter.

Je me trouve très chanceux quant je pense aux catastrophes que j'ai pu éviter. Je n'ai frappé personne. J'ai seulement frappé un banc de neige. La chance est vraiment de mon bord.

Je te souhaite une belle journée Magenta, d'autres belles sources d'inspiration pour ton art.

Jackss a dit…

Hello Mylène,

Je suis très heureux d'avoir senti ta présence. Si discrète soit-elle, elle est bien plaisante.

Françoise a dit…

Un problème de frein ? Décidément... Heureusement, plus de peur que de mal.
Que de neige, dis donc !
Je reviens demain lire la suite de cette nouvelle aventure !
Bonne fin de journée, Jackss.
Bises amicales.

Jackss a dit…

Bonsoir Françoise,

Plus de peur que de mal... jusqu'à maintenant. Je viens d'aller chercher Laure à son travail. Je la ramène demain matin et ensuite, je vais laisser l'auto au garage.

En attendant, je conduis de la main gauche en faisant des signes de croix de la main droite.

Anonyme a dit…

Bonsoir Jakss

J'apprécie beaucoup votre blog.
J'ai consulté vos archives,et vos sujets m'interesse grandement.

Et j'ai eu une belle surprise,j'ai vu que Zoreille participe à votre blog régulièrement,j'ai l'adresse de son blog dans mes favoris,et je vais y faire un petit tour à l'occasion,c'est toujours un beau moment apaisant quand j'y vais.

Je trouve Jakss qu'il y a une belle atmosphère dans votre blog,il y a plusieurs témoignages touchants,c'est un lieu paisible et agréable.

De Linda
Bonne fin de soirée

Zéline a dit…

Cher Jackss.....
Que d'aventures, il faut le faire, cela ne me surprend pas. Tu es un être plein de surprises et d'heureux hasards.
J'aime ta façon d'écrire et c'est avec curiosité que je m'empresse de te suivre. Tu disais hier qu'il manque des infirmières, tu sais tu as éveillé en moi un désir de suivre Laure.
Salutations spéciales à Laure et Merci pour tout. Les marinades et le CD de Jipé.
Avec toute mon amitié
Céline

gaétan a dit…

J'espère que vous n'avez pas manqué de frein en descendant le boul. de l'escale. Des plans pour se ramasser au bout du quai :-))))

Marie a dit…

Bonsoir Jackss,
Que d'aventures avec la fourgonnette! Je serais gênée à la place du voisin...Y avait-il au moins une petite garantie d'un mois?
Je vois que, Laure et toi, vous vous adaptez très vite dans votre nouveau milieu de vie. C'est super!
au plaisir,

Bises à Laure et toi,
Marie

Le Gestionnaire Borg a dit…

Jackss....décidemment...achetez-vous des ski-doo! ;)

Blague à part c'est vraiment très intéressant de pouvoir suivre tes aventures via ton blogue!

Je suis bien heureux de voir que tu nages en plein bonheur...ben en fait tu es à une fourgonnette près du bonheur total..;)

Jackss a dit…

Tes commentaires me font plaisir, Linda

Je me trouve choyé de bénéficier d'une si belle ambiance. C'est un cadeau que tu me fais en y faisant allusion. Cette ambiance est alimentée par ceux qui se sont présentés ici par hasard ou autrement. J'oserais dire que nous nous sommes liés d'amitié.

Zoreilles en est la première responsable. Le hasard avait voulu qu'elle et moi ayons été recrutés le même jour pour animer des forums de discussion pour La Place Publique de Sympatico. C'est par hasard que j'ai découvert son blogue. Et c'est pour intervenir sur le sien que j'ai ouvert le mien, sans même avoir d'idée sur ce que j'allais en faire.

Merci d'être là.

Jackss a dit…

Bonsoir Céline,

Havre Saint-Pierre serait très honorée par ta présence. Te connaissant, je l'avoue, je répète ici ce que j'ai toujours dit: tu es mon infirmière préférée.. Laure et moi savons que tu es une personne exceptionnelle tant sur le plan humain que professionnel.

Je pèse mes mots sachant que je n'exagère rien. Demain, si j'ai un problème en allant laissé mon auto au garage sans frein, je reclame que tu sois la seule à venir prendre soin de moi à l'hôpital, quitte à te payer l'avion.

Tes commentaires sont d'autant plus appréciés.

Jackss a dit…

Gaétan,

Tu m'as l'air de bien connaîte la place.

Je vais emprunter le boul de l'Escale demain.Il te reste à convoquer les journalistes. Tomberai-je dans le fleuve ou pas?
Sourire.

Il faut dire qu'ils doivent être pas mal tous être occupés,les journalists, à couvrir l'investiture de Barack Obama.HiHi.

Jackss a dit…

Marie,

Non,
rien de garanti. Moi voisin m'avait garanti que je n'aurais pas de problème, que je me rendrais à destination sans problème.

Je lui avais fait remarqué qu'une garantie doit amener une compensation en cas de problème. Je lui ai dit qu'en cas de pris majeur il devait me laisser n'importe quelle auto dans sa cour. Il a ri. Pas moi.

Jackss a dit…

Bonjour Le Gestionnair Blog,

Connaissant tes compétences comme administrateur et financier, tes commentaires me vont droit au coeur.

Ton intérêt me touche d'autant plus que je sais que ton temps est très limités. Je sais aussi que ton côté humain prend toujour le dessus.

Bravo pour ce que tu fais. Pour moi, tu es devenu un référence en la matière.

Je me fie sur toi pour redresser l'économie, avec l'aide d'Obama, si tu préfères.

Jackss a dit…

Puisque nous sommes sur le bord de la mer, voici un petit jeu. Un nudiste s'est infiltré sur la plage.

Pour le trouver, cliquez sur nu sur la plage

Julie a dit…

Je découvre votre blog et je suis sous le charme de vos mots.

Il est évident que je reviendrai vous voir.

Si cela vous tente, venez me voir, certains de vos amis sont déjà installés. ;-)

Bonne journée

Julie

delphinium a dit…

et bien! il y a du monde qui passe avant moi. Mais c'est normal, décalage horaire oblige. Waouhhhh la maison! Je me verrai bien prendre mes skis de fond en sortant et aller faire un petit tour derrière dans la forêt de sapins. Quant aux freins... attention!
Chaussez les lattes et laissez la fourgonnette au garage, ce sera plus sûr! Bises

Jackss a dit…

Bonjour Julie,

Après avoir été contempler votre blogue, je suis davantage touché par vos commentaires.

Vous avez l'art de capter des réalités toutes simples et de leur donner de l'éclat. Vous faites briller tout avec élégance.

Jackss a dit…

Bonjour Delphinium,

Vous seriez charmée par ce coin d'arrière pays. Ce que vous en dites révèlent un esprit sportif à la mode ici.

C'est le royaume de l'hiver sauvage, du sport sous toutes ses formes. À ce qu'on dit, toutes les saisons se démarquent.

Les rues sont rapidement et continuellement déneigées. On y circule à pieds, en auto, en motoneige. Même par temps glacial, il y a toujours beaucoup de monde qui circulent sur la rue.

Encre a dit…

J'arrive avec un peu de retard. "Le bonheur éprouve ceux qui l'aiment" - en voilà une phras equi me restera dans le tête :-) merci de tout coeur pour ça, Jack!

Jackss a dit…

Comme tu vois, Encre

Il n'est jamais trop tard. J'ai pu capter ce message plaisant.