mardi 4 janvier 2011

Un monde déroutant et fascinant?

2010 nous avait réservé bien des catastrophes. La liste est longue, coûteuse et inquiétante. A-t-on raison de paniquer? Faut-il être fou pour voir un côté positif à la situation? Peut-être. Mais je suis tenté de me ranger de ce côté. Je ne suis pas le seul. Selon le grand sondage de fin d'année SOM-La Presse, 93% des québécois voient d'un bon oeil l'année qui vient.
Voir Optimisme des québécois


Plusieurs analystes ont été inquiets de voir les québecois porter des lunettes roses en pleine crise. Est-ce de l'insouciance? Le ciel nous tombe pourant sur la tête. Voyons les choses une à la fois.


Les catastrophes ont fait de nombreuses victimes avec 295 000 morts et 130 milliards de dollars de dégâts.
  • HAÏTI- Tremblement de terre: 222 570 morts.
    Et on ne parle même pas des conséquences du choléra.Un an déjà!
  • RUSSIE - Canicule et feux de forêts: 56 000 morts
    Juillet à septembre 2010: Décrite par le service météorologique russe comme la pire à survenir «en 1000 ans», la canicule qui a affligé la Russie l'été dernier est la catastrophe naturelle la plus meurtrière dans l'histoire du pays. La vague de chaleur a engendré des incendies de forêt qui ont ravagé des villages entiers. Des données préliminaires démontrent que 18 pays ont connu, en 2010, la journée la plus chaude de leur histoire.
  • PAKISTAN - Inondations: 1760 morts.
    Juillet à septembre 2010: Des pluies diluviennes ont provoqué des inondations qui ont submergé jusqu'à un quart du Pakistan. Selon l'ONU il y a eu plus de 3 millions de sinistrés. La firme Munich ME recense des dommages matériels de 9,5 milliards de dollars.
  • CHINE - Tremblements de terre: 2700 morts
    13 avril 2010: Le violent tremblement de terre a fait également 12 000 blessés et près de 100 000 sans-abri.
  • Chili: 380 morts
    Le tremblement de terre 500 fois plus puissant que celui d'Haiti a fait beaucoup moins de morts.
  • GASPÉSIE ET ILES DE LA MADELEINE -Inondations, déferlement de vagues, érosion rapide des berges.
  • AUSTRALIE - Inondations: bilan à venir...!
  • Le volcan en Islande
On pourrait parler de bien d'autres catastrophes, moins naturelles, associées plutôt à la négligence de l'homme
  • Les Anglais qui n'ont que des balais pour déneiger les pistes de leurs aéroports
  • La marée noire dans le golfe du Mexique
  • Le pavot: Dommage collatéral de la guerre en Afghanistan: des morts à Montréal. Il se produit 37 fois plus d'héroïne depuis le départ des talibans, en 2001, dans ce pays qui produit 92% des opiacés dans le monde (une production qui compte pour le tiers de son PIB). Les prix ont chuté considérablement. On en voit les conséquences ici, comme l'a montré The Gazette à l'automne. En Russie, on estime à 30 000 le nombre de morts de surdose - plus que pendant la guerre soviéto-afghane.
    voir Bilan de l'année 2010 (La Presse)
  • La corruption et la perte de confiance des citoyens dans leurs institutions
  • Les systèmes financiers qui chancellent
  • Les écarts entre les riches et les pauvres qui se creusent. Les 100 dirigeants des plus grosses entreprises du Canada gagnent près de 7 millions de $ par année. Ils gagent en une seule journée ce qu'un travailleur gagne, au salaire minimum pendant toute une année. Ils ont un tel salaire même s'ils encaissent des pertes pour leur entreprise et la mènent à la faillite. Et ils ont des trucs pour ne pas payer d'impôt.
Voir Une année marquée au fer rouge par les catastrophes naturelles
On pourrait étirer la liste longtemps. On pourrait se poser de nombreuses questions sur des phénomènes étranges inexplicables de façon sérieuse. Pourquoi, par exemple, le 30 décembre dernier, environ 5000 oiseaux se sont échoués presque en même temps au sol à Beebe, en Arkansas, aux USA. On en a vu aussi en Suède. Il s'agirait d'une espèce de Corbeau. Hier, j'en ai vu un qui arpentait la mer près d'ici. Intrigué, j'ai failli aller le prendre en photo. Au même moment, on a vu des centaines de poissons morts près des rives.

Pourquoi des phoques du Groenland se sont échoués en grand nombre sur les bord de Rimouski? Ils se tiennent normalement loin des côtes. Certains parlent de la fonte rapide des glaces comme explication. Il y a environ 7 millions de phoques de cette espèces, au nord du Québec. La seule chose qu'on ne peut faire, c'est de se mettre la tête dans le sable. Et nous avons tout le matériel nécessaire. Je vous ai parlé de la tempête de sable que nous avons eue ici, sur la Côte Nord, en décembre. Du jamais vu.

Ce qui n'aide pas, c'est le peu de confiance que nous pouvons avoir dans nos gouvernements dont la préoccupation première présentement est le pétrole, le gaz de schiste et les barrages électriques. 13 des 16 plus grandes rivières du Québec seront détournés et d'immenses territoires sauvages seront inondés. L'ile d'Anticosti, la Gaspésie, le golfe et l'Estuaire du Saint-Laurent seront bientôt transformés en immenses terrains de puits de pétrole au détriement des aires protégés jusqu'ici.
Voir Carte gazière du Québec Cliquez sur la carte.

Photo: David Boily, La Presse

La situation est très inquiétante. L'État du Québec ne veut rien savoir du moratoire pour étudier les dangers de l'exploitation des gaz de shiste. L'industrie non plus. Elle ne veut pas compromettre les millions investis. Pourtant, la plupart des puits inspectés présentent des fuites de gaz qui n'augurent rien de bon.

À noter que la ville de New-York a déjà interdit les puits de gaz de schiste afin de ne pas compromettre la qualité de son eau potable.

Des 31 puits inspectés par le ministère des Ressources naturelles, 19 laissaient échapper des «émanations de gaz naturel». Ces puits ont été forés par Talisman Energy, Gastem, Canbriam, Questerre et Canadian Forest Oil (photo) depuis 2006.

Voir la vidéo sur les gaz de schiste

En regardant la sitution de plus près, on risque de se paniquer et faire comme les baleines qui se suicident en grand nombre, se laissant mourir sur de nombreuses plages.

Mais je demeure confiant en l'avenir, malgré tout. Oui j'ai confiance. Je crois en des jours meilleurs. Pourquoi? Vous comprendrez qu'il faut plus qu'un paragraphe pour m'expliquer. Je vous propose donc d'en faire l'objet de mon prochain billet.

Je me contenterai de vous dire que j'ai une chance en or. J'ai le loisir de marcher souvent sur le bord de la mer, dans un paysage presque sauvage propice à la réflexion.
Les endroits les plus précieux au monde, ce sont souvent les moins fréquentés. L'homme est une espèce pas toujours facile à comprendre.
Ce matin, suprise! Une bonne bordée de neige est tombée. Nous n'aurons donc pas un 2è hiver sans neige. Ouf! Pourvu que ça dure. C'est tellement beau.
Photo prise à 15h aujourd'hui le 5 janvier 2011. Elle a été prise de l'intérieur de la maison que j'habite. Comme vous voyez, la mer n'est pas loin. Au loin, on voit l'ile du Havre. Derrière il y a l'Ile d'Anticosti que l'on peut voir sur la ligne d'horizon par beau temps.

27 commentaires:

Marico a dit…

Ici aussi, il neige. Je retrouve une nature et des arbres surlignés en blanc. Ça fait du bien à l'âme.
Je me sens d'attaque pour 2011 sous tous les fronts. Ton énumération est d'une exactitude affolante. Et je ne parierais pas sur la patience éternelle des québécois! Pas sur la mienne en tout cas! Pour mettre du baume sur les plaies, jouir de la beauté du monde! Nous aurons ainsi d'autant plus d'énergie pour la défendre! Bonne Année à toi et les tiens.

OiseauBird a dit…

quelle douche glacee tes propos !!
tu y a mis le paquet
tous ces evenements horribles mis a la suite semblent encore plus grave que lorsqu'on subit l'information au jour le jour
tsunami ici, tremblement de terre la, inondations meme en australie, etc..etc..oiseaux morts par millier et poissons aussi, evident avec ce petrole dans la mer qui empoissone.........

OiseauBird a dit…

encore moi oiseaubird
je suis de temperament optimiste mais today je sens la situation tres grave pour toute la planete et tous ces horreurs qui se suivent, l'une provoquant l'autre, ex.Les populations de quatre grandes espèces de bourdons, d'importants pollinisateurs de fruits et de tomates notamment, ont diminué de plus de 90 % ces vingt dernières années aux Etats-Unis
l'equilibre entre les insectes, les animaux et les humains, cet ecologie est rompu. J'ai de nombreux exemples, les caribous, les saumons..etc..
le propos serait trop long.
nous qui vivons dans des pays confortables et sans guerre
MALGRE tous les problemes POLITIQUES ou autre..
NOUS DEVONS APPRECIER NOTRE CONFORT

OiseauBird a dit…

Jackss j'aime beaucoup te lire
je pense que nous devons garder confiance et apprecier le bonheur materiel que beaucoup d'autres pays n'ont pas
pas d'eau potable en Haiti
par ex.
Jackss, excuse moi de ce long discours que tu peux ne pas editer selon ton gout.
a bientot j'espere.

delphinium a dit…

Bonjour cher ami, ton billet donne à réfléchir. Il y a tellement de choses qui ne vont pas. Mon travail me fait côtoyer les plus grandes misères de notre société. Il y a des jours où je n'ai plus vraiment d'optimisme. Mais en même temps, à voir des gens qui se battent et qui peuvent s'en sortir, cela fait relativiser certaines choses. J'ai toujours eu foi en l'être humain, autrement je baisserai définitivement les bras. Je crois que j'ai déjà cité ici monsieur Ignacio Ramonet qui disait que l'avenir de la politique ne reposait pas dans les gouvernements mais dans la prise de conscience de la société civile. Cher ami, à te juste valeur, tu revendiques, tu pestes, mais tu gardes l'espoir sur ton blog, et c'est cela la "révolte" de la société civile. Alors croyons et échangeons. Message d'espoir je le crois. Merci

Jackss a dit…

Bonjour Marico,

J'ai souri en te lisant. J'ai bien aimé Je ne parierais pas sur la patience éternelle des québécois! Pas sur la mienne en tout cas! ¸C'est une phrase qui fait du bien à entendre. Et c'est justement ce qui me rassure: cette confiance dans le bon sens et le militantisme des gens d'ici. J'ajouterais: ... et d'ailleurs.

Ces commentaires en sont la preuve. Il y a OiseauBird, en Floride, qui a déjà connu 3 continents. Et il y a Delphinium près des belles montagnes de Suisse. Une telle fraternité donne des ailes, le goût de vivre, de se battre avec dignité, sans jamais perdre espoir.

@Delphinium, chère amie

Quel plaisir de te lire. Tu as tellement bien résumé par ce commentaire: Je crois que j'ai déjà cité ici monsieur Ignacio Ramonet qui disait que l'avenir de la politique ne reposait pas dans les gouvernements mais dans la prise de conscience de la société civile. La fraternité humaine, ça ne peut être mieux exprimé.

Je crois que c'est dans l'adversité que se tissent les liens les plus forts et que l'être humain se surpasse. Il s'en suit un sentiment de bien-être plus puissant que tous les malheurs de la terre.

@OiseauBird,

Tu as de la suite dans les idées. Tu t'identifie à un oiseau et prend à coeur le sort de tous les vivants volants, comme les bourdons. Salue-les de ma part. :-)

OiseauBird a dit…

je pense que toutes les petites betes a ailes ou non, ont leur importance dans l'equilibre de notre terre, pas seulement pour le plaisir par ex.d'ecouter chanter les oiseaux
merci de m'ecouter Jackss
Passe une bonne journee

Jackss a dit…

Bonjour Oiseau The Bird,

Bien oui, les petits oiseaux ont beaucoup d'intérêt. Ils mettent beaucoup de poésie dans notre univers. Leurs chants réjouissent toujours nos coeurs. On peut en observer beaucoup sur les Iles Mingan, tout près d'ici. Des tournées en Zodiac pour les observer et mieux les connaître sont toujours un vrai plaisir.

Avec les oiseaux qui tombent, on s'intéressent encore plus à eux, à ce qu'ils vivent, à ce qu'on leur fait. Il y a eu aujourd'hui un <a href="excellent reportage dans La Presse de Montréal</A>. Je viens d'entendre l'auteur à la Radio de Radio-Canada. C'était fort intéressant. Il abordait l'impact de la marée noire sur des migrations d'oiseaux dans des territoires qu'ils n'avaient pas l'habitude de fréquenter.

On voit dans l'article de La Presse qu'il y a beaucoup d'exemples d'oiseaux morts en grand nombre. La plupart du temps, c'est la conséquence de phénomènes météoroliques. Et on peut, bien sûr, se poser des questions sur les feux d'artifices qui doivent leur causer de grands traumatismes.

Emia a dit…

Je n'avais pas réalisé qu'il s'en était passé autant en 2010. Je reste timide devant cela et je m'informe peu parce que ça me trouble. Le quotidien est suffisamment préoccupant pour ne pas m'empêcher de dormir avec la peur des catastrophes. Autruche? Tant mieux, ça me fait rire les autruches.

Emia a dit…

Ah, pour en revenir aux oiseaux, ça ressemble à des fuites de gaz toxiques. C'est fréquent et vite étouffé...

Jackss a dit…

Bonjour Emia

Ton point de vue se défend. Je le comprends. Il y a des nouvelles qu'il est préférable de prendre à faible dose. Il m'arrive souvent de fermer la radio ou la télé lorsque j'en ai assez entendu.

J'ai bien aimé ton commentaire sur les autruches. C'est une belle façon de réagir. Il y a des moments où on est mieux de rire que de se mettre à pleurer ou déprimer. Ce n'est pas pour rien que les gens qui savent rire de tout se font si facilement des amis. C'est un très bon mécanisme de survie.

Je suis sûr que je ne verrai jamais plus les autruches de la même façon.

Delphinium a dit…

Pour tous les visiteurs de ton blog! Indignons-nous.

http://www.lexpress.fr/culture/livre/stephane-hessel-dechaine-les-passions_947623.html

seb haton a dit…

Je partage beaucoup de tes inquiétudes, bien que je tienne à conserver mon optimisme, comme tu le sais.
Mais dans ta liste des catastrophes, j'en vois deux qui n'en sont pas :
Les avions qui ne décollent pas. Un jour, il faudra bien qu'ils volent moins...
Les machins financiers qui chancellent. Un jour, il faudra bien qu'ils cessent de nous pourrir l'existence.
PS : Tu dois savoir que les Français sont les gens les plus pessimistes au monde. Je suis un contre-exemple car je suis Français et optimiste, mais bon, j'essaie de comprendre ce fait statistique et je crois que je sais : Il y a tellement d'avantages à vivre en France que ces avantages sont jugés fragiles par les Français. De facto, il leur paraît impossible qu'une situation nationale plutôt bonne puisse s'améliorer dans le monde actuel.
Amicalement,
Sébastien

Zoreilles a dit…

Ouf, quel exercice! Tu as beaucoup travaillé et réfléchi, mon cher ami. Énumérées comme ça, l'une à la suite de l'autre, ces catastrophes naturelles ajoutées à celles, plus industrielles, ont peut-être un lien? Je ne sais pas. Je m'interroge.

À propos de ces oiseaux qui tombent du ciel par exemple... Se pourrait-il qu'une industrie des alentours ait pu déverser des déchets toxiques dans un cours d'eau, ce qui a empoisonné des poissons, la nourriture des oiseaux de passage? Quand les poissons ne nagent plus et que les oiseaux ne volent plus, que les phoques sont plus protégés que les êtres humains, que les baleines viennent s'échouer sur les plages, il se peut fort bien que la terre tremble, que les ouragans déferlent, que la mer se fâche et que les feux de forêt détruisent des gros morceaux de pays.

Ce qui m'étonne et me désespère, malgré ma nature optimiste, c'est que des êtres humains pareils à nous fassent abstraction de tout ça pour atteindre des objectifs de rentabilité et de profit. Comment peuvent-ils ne pas être conscients des conséquences de ce qu'ils trament pour arriver à leurs fins? Ils ne sont pourtant pas éternels, ils ont sûrement des enfants, des petits-enfants.

Le monde s'éloigne de la nature, c'est peut-être ça, la pire des catastrophes.

Jackss a dit…

Bonjour chère amie, Delphinium

Tu Te as toujours une place de choix ici. Ne te gêne pas si tu as des communications à partager.

Il faut choisir ses combats et je suis toujours prèt à partager les tiens. Au moment où l'on veut faire tomber les frontières entre les pays, il y a des murs qui s'élèvent. Il y a lieu de s'inquiéter. Je voyais aujourd'hui qu'une exposition sur Hadolf Hitler avait soulevé un intérêt tel qu'on a dû prolonger l'exposition de 3 semaines.

Tu as raison de faire appel à notre vigilence, Delphinium. Il y a lieu de s'inquiéter de l'intolérance et de l'intransigeance. Mais la situation actuelle les favorisent.

Jackss a dit…

Hello Seb et Zoreilles

Il est presque 3h du matin et demain, nous recevons une dizaines de personnes pour un repas traditionnel du temps des fêtes: dinde, tourtières. ragoût de boulettes, etc.

Permettez donc que j'aille faire le dodo pour être en forme demain.

delphinium a dit…

alors j'espère que tu vas passer du bon temps avec tes amis! bon WE!

Jackss a dit…

Bon voilà, Delphinium, la dinde est au four.

En finissant de l'apprêter, j'écoutais la radio. On parlait de manifestation en Islande où l'on réclamait la nationalisation de toutes les sources d'énergie. J'avais le goût de serrer les ouies de ma dinde avant de la faire griller... Torbinouche de Gouvernement qui nous en a dépouillé!

Quand on pense qu'il y a 3 ans, toutes les sources d'énergie étaient déjà nationalisés au Québec depuis les années 60.

Et notre gouvernement actuel a tout cédé à l'entreprise privée pour des peanuts. J'avais archivé le message laissé sur le sujet durant le temps des Fêtes pour ne pas gâché notre plaisir. Je l'ai remis en ligne.

Je suis allé voir le lien que tu as laissé hier. Je reviendrai en prendre davantage connaissance quand la visite aura fini de manger la dinde.

Bonne journée!

Accent Grave a dit…

Cher Jack,

Comme vous, j'ai choisi d'être heureux et je le suis. Jouer le triste rôle d'un malheureux ne soulagera pas celui qui a toutes les raisons de l'être.

Aucun oiseau n'est tombé dans ma cour, d'ailleurs ils semblent en pleine forme les volatiles locaux. Aucun cataclysme n'a frappé ma région, je n'ai été témoin d'aucun meurtre en 2010 et l'eau de mon robinet ne prend pas feu.

Je conclus que la vie est belle et je ne vois pourquoi elle ne le serait pas en 2011. La vie peut être belle dans presque toutes les circonstances, pas toutes mais presque toutes. J'ai habité des régions que l'on qualifie de défavorisées et j'y ai vu plus de sourires qu'ici. Ces gens ne cherchent pas le bonheur, il sont simplement heureux.

Des malheurs peuvent subvenir mais à quoi bon être malheureux à l'avance?

En consultant d'autres humains, les listes des événements négatifs ayant pu subvenir en 2010 et lors de toutes les années précédentes est sûrement infinie.

Nous, nous sommes là, heureux, c'est tout ce qui compte.

Quelqu'un disait craindre pour la planète. La planète n'a rien à craindre, c'est l'humanité qui est en péril et ça, quand on pense à l'immensité du Cosmos, c'est pas bien grave! La planète n'a rien à foutre de l'humanité, cette détestable bactérie qui se multiplie sans cesse!

Accent Grave

OiseauBird a dit…

Cher Jackss
commentaires interessants, tu as ouvert un bon debat.
"Accent grave"dit tout a fait ce que je pense...
le bonheur est fait de [petites choses mises bout a bout dans nos mondes civilises et confortable...et nous avons surtout un probleme de surchoix, l'embarras du choix dans tous les commerces...et c'est bien agreable,
alors la vie est belle, nous ne pouvons pas changer les erreurs du passe
soyons heureux

Jackss a dit…

Bonjour Accent Grave,

Une attitude aussi positive avec un Accent Grâve, voilà tout un événement. :-)

Je dirais même que c'est bon à entendre. En théorie, on sait bien que c'est la meilleure attitude à adopter. Mais c'est en même temps tout un tour de force que tu sembles avoir réussi.

Pour moi, c'est un idéal à atteindre, un beau projet de résolution du nouvel an. Si on ne réussit pas, le risque de capoter est élevé.

Je crois que tu as tout à fait raison de choisir tes batailles et les zones de paix. Je crois aussi qu'il y a de bonnes raisons de demeurer optimistes pour nous, nos enfants ou leurs descendants.

Accent Grave a dit…

Jack,

Vous savez, pour plusieurs, je n'ai pas eu une vie de rêve, les épreuves ne m'ont pas épargné sauf que, naturellement, je m'en balance un peu, je ne suis pas plaignard et même dans la souffrance je réussis à rire, à me moquer de moi-même et de plusieurs situations que d'autres qualifieraient de «critiques».

Ce n'est ni un choix ni une résolution, c'est comme ça!

Il y a une citation qui me vient souvent à l'esprit:

Je me suis plaint de ne pas avoir de souliers jusqu'à ce que je rencontre quelqu'un qui n'avait de pieds.

Accent Grave

OiseauBird a dit…

merci Jakss de me lire
j'avais fait un long com...disparu..
alors je resume
beaucoup de choses vont mal mais il faut regarder SEULEMENT le beau
nous ne changerons pas le monde en etant grognons ou depresifs.
La vie est belle. le bonheur est partout a condition de savoir le saissir
,Bonne journee

Mariejo a dit…

Bonsoir,
Je suis atterrée par ce que je lis concernant la Côte Nord.
J'explique, je viens d'un coin de France appelé l'Alsace, depuis quelques semaines je me passionne pour cette région du Québec et de blog en blog j'atterris ici.
Qu'on sacrifie des territoires pour trouver du pétrole qui sera de toute façon obsolète d'ici quelques années me met hors de moi.
Et de lien en lien, j'ai aussi pris conscience que le réchauffement climatique était bien une réalité (paradoxalement, chez nous en Alsace, c'est un hiver neigeux, qui s'explique par la fonte de la banquise du Groenland etc..)
Donc je voulais juste vous remercier de me faire voyager, dans toutes ses composantes, par votre blog, et par les différents liens menant à d'autres blogs.
Sincèrement,

Jackss a dit…

Bienvenue MarieJo!

Je n'oublierai jamais l'Alsace. J'y ai passé un mois inoubliable en 1997. Une amie nous avais prêté son appartement à Aubure, près de Ribeauvilé. Nous allions souvent dans la magnifique ville de Colamr. Que d'agréables souvenirs.

Après mon voyage, j'en avais fait le récit complet sur Internet, avec des photos et beaucoup d'anecdotes amusantes. J'ai encore le texte et j'ai pensé à plusieurs reprise à le rééditer sur ce blogue ou un autre.

Le changement climatique continue son oeuvre. Il ne reste même plus un centimètre de neige ici, à Havre-Saint-Pierre. Le ciel est tout bleu, sans nuage. La mer est belle et la température se maintient au dessus de zéro assez souvent ces jours-ci.

Un voisin a fait l'acquisition d'une motoneige il y a plus d'un an. Il est déçu, il n'a pas encore eu l'occasion de l'essayer.

Je vais revenir sur le sujet dans mes prochains billets. J'espère avoir le plaisir de vous revoir.

Dianne a dit…

L'Homme a une faculté d'adaptation innée, même face aux pires désastres il continue d'avancer...et heureusement pour lui sinon le désespoir l'anéantirait.
En ce qui concerne le climat québécois, comme le disait Jean-Pierre Ferland dans une de ses chansons: le monde est à l'envers...l'hiver au sud, l'été au nord.(qq chose de semblable):-)

Anonyme a dit…

chanson écrite dans la forêt du Labrador:)))


NOUS FÛMES NOMADES CASSANDRE


nous fumes nomades Cassandre
nous fumes nomades Cassandre

hier j’ai dormi
dans la forêt du labrador
j’ai fais un feu
mais j’avais froid
sans toi dehors

nous fumes nomades Cassandre
Nous fumes nomades Cassandre

hier on m’avait
donne deux sandwichs au poulet
j’aurais aimé les partager
tu me manquais

REFRAIN

tes 19 ans Cassandre

c’etait la vie
avant l’barrage de Manic 5

c’etait l’mont Wright Cassandre
avant l’enfer
d’la mine de fer
en plein hiver

c’était surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle encore debout

c’etait surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle
vagabond fou

COUPLET 2

vieux mâle au doux regard
celui d’monsieur Bernard

qui s’est battu
pour sauver son chalet du feu
avec son fils
4 nuits sans fermer les yeux

c’est fascinant à voir
un bout d’forêt toute noire

y a des souvenirs de jeune femme
qui s’enflamment au fond de soi
se consumant tout comme
un ancien feu de joie

COUPLET 3

debout je marche la vie
debout je prie la vie

pour que la riviêre de tes rêves
soit aussi belle
que la petite Manicouagan

devant laquelle j’écris
la tendresse de mes cris

parce qu’une nuit
t’as pris l’bateau
qui t’a conduite
de Bécomo à Rimouski

Pierrot
vagabond céleste


Pierrot est l'auteur de l'Île de l'éternité de l'instant présent et des Chansons de Pierrot. Il fut cofondateur de la boîte à chanson Aux deux Pierrots. Il fut aussi l'un des tous premiers chansonniers du Saint-Vincent, dans le Vieux-Montréal. Pierre Rochette, poète, chansonnier et compositeur, est présentement sur la route, quelque part avec sa guitare, entre ici et ailleurs...

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique
nous fumes nomades Cassandre

www.reveursequitables.com

www.enracontantpierrot.blogapot.com

video vagabond céleste
youtube, simon Gauthier conteur

MONSIEUR 2.7K
roman phénoménologique
www.reveursequitables.com, presse, monsieur 2.7k

L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ DE L'INSTANT PRÉSENT
www.demers.qc.ca