mardi 15 février 2011

vérités, rumeurs et illusions

J'aime la vérité. Je crois que l'humanité en a besoin ; mais elle a bien plus grand besoin encore du mensonge qui la flatte, la console, lui donne des espérances infinies. Sans le mensonge, elle périrait de désespoir et d'ennui. [Anatole France]

Un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette ses chaussures. [Mark Twain]

Une vérité est un mensonge qui a longtemps servi. [Edouard Herriot] Soyez très franc la plupart du temps pour être cru lorsque vous mentirez. [Auteur inconnu]
Imaginez ce que serait la vie si la vérité était toujours évidente, si le mensonge n'éxistait pas, si on pouvait savoir qui dit vrai sur l'origine de la vie, le ciel et l'enfer. Ça changerait bien des choses.

J'ai toujours tout voulu qu'on se fie à ma parole. Et je me suis comporté en conséquence. Ne pas être cru était l'insulte suprême. Malheureusement, nous n'avons pas tous les mêmes scrupules. Pire encore, il n'est pas nécessaire de mentir pour induire en erreur. Le menteur qui le fait après s'être menti à lui-même, je peux l'accepter. Mais celui qui manipule consciemment, celui-là, je n'ai pas tellement de respect pour lui.

Dernièrement, le magicien Luc Langevin était invité à l'émission Découvertes de Radio-Canada.

Il est étenteur d'un baccalauréat en génie physique et d'une maîtrise en optique

Il a levé le voile sur quelques trucs. Il a surtout voulu illustrer comment la connaissance du cerveau permettait au magicien de créer des illusions. Ses explications m'ont fasciné. Vous pouvez d'ailleurs voir l'émission en cliquant sur le lien qui précède.

Lors de l'émission, il a expliqué, entre autre le phénomène optique suivant. Lorsque l'on regarde une image, la rétine de l'oeil ne peut voir précisément, en haute définition, qu'un seul point précis. Le reste est flou. Le reste de l'image est en partie recréé par le cerveau. Si une image n'a pas de sens, le cerveau peut apporter une correction, autrement dit une illusion qui semble bien réelle.

Le magicien Alain Choquette une formation universitaire en biologie. Il s'est beaucoup servi de la science pour créer ses illusions. C'est un magicien autodidacte. Il a imaginé lui-même beaucoup de trucs. Il donne des cours à travers le monde à l'intention de magiciens professionnels. Il le fait pour des groupes impressionnants. Il explique lui aussi comment le cerveau peut travailler à créer des illusions.



Je me suis fait prendre vite au jeu en regardant l'illusion d'optique créé par la photo ci-haut. Si on regarde attentivement, on voit bien que le monsieur a les pieds au sol. Un rond dessiné sur le pavé donne l'impression qu'il est en état de lévitation. On dirait qu'il flotte. Mais en regardant attentivement, on voit qu'il n'en est rien.

On peut voir plusieurs autres détails et renseignements fort intéressants sur les les illusions d'optique

Notre cerveau ajuste toujours ce qui est incohérent pour lui. Si on ne nous dit pas toute la vérité, nous sommes portés à l'imaginer et croire ce qui nous vient à l'esprit. Les rumeurs partent vite. Et c'est dangeureux. Tout le monde amplifie même les pires fabulations.




Un de mes bons amis d'enfance est maintenant juge. Un vrai juge qui siège habillé en juge et se fait appeler honorable. Il l'est. Il est honnête, sincère. En d'autres mots, il possède toutes les qualités que l'on aimerait voir chez un juge dans un système démocratique. Il a ma plus haute considération. C'est rassurant de voir qu'il y a des magistrats de sa trempe.

Il m'a envoyé un courriel la semaine dernière, suite au reportage de La Presse concernant les fausses accusations des centres jeunesse. Voici un extrait:
Il n'y a pas une seule journée où je n'entends pas quelqu'un me dire qu'un tel ou un tel est coupable à cause d'une rumeur qui le dit . Qu'il s'agisse d'un parent ,d'une connaissance, d'un chef d'entreprise ,d'un curé, d'un prof, d'un vendeur , d'un bénévole , d'un politicien chef d'état ou non etc... Oui , les médias aiment ça , mais quand même !

A tous les jours on me dit " En tout cas , moi mon idée est faite, y é coupable rien qu'à le voir ! " Hey les preuves ? Les preuves ????? (...)

Pourquoi ne pas faire de cette semaine la semaine de l'anti-rumeur en exigeant des preuves avant de condamner les parents , les profs , les Charest , les Marois , les docteurs ,les avocats rapaces , les juges achetés, les curés , les vendeurs ,les arabes , les noirs, les juifs , les palestiniens , les entrepreneurs, les entraineurs de hockey ou de ringuette, les ..les...les immigrants


Il y a là beaucoup de sagesse de la part de mon honorable ami. Et il y a bien raison: il y a beaucoup de canulards qui font le tour du monde. On demande même souvent de passer un message à au moins 10 personnes ou même à tous nos contacts. On répand des rumeurs sans vérifier. Voir Attention aux canulards.

Mais il faut comprendre que plusieurs rumeurs partent du fait qu'on nous cache trop d'informations. Notre cerveau va facilement imaginer des explications aux réalités qu'on nous cache volontairement ou pas. Bien souvent des décisions qui nous concernant de très près se font derrières des portes closes. Les exemples sont effarants même dans notre monde qui se prétend démocratique.

Mais je crois, malgré tout, que notre société est en marche vers un monde plus ouvert. Nous avons fait des progrès, au niveau de la censure, par exemple. Pas partout. Mais ici, le progrès est remarquable. Quoique... à l'heure où les enfants ne sont pas tous couchés on voit à la télé des choses... On n'est pas sûr si c'est du progrès ou de la décadence.

Vous aurez beaucoup de plaisir à voir le documentaire qui suit sur la censure au cinéma. Dans les années 1920, l'Église était très inquiète de ce que l'on montrait dans les salles de cinéma. La censure avait des ciseaux agiles. On ne se gênait pas pour taillarder joyeusement les films soumis à leurs yeux inquisiteurs.

Le 9 janvier 1927, 78 enfants ont péri dans les flammes de l'incendie du Laurier Palace. Ceci a confirmé les scrupule de l'Église pour qui les salles de cinéma étaient des écoles du diable. Rien de moins. En 1928, l'entrée des cinéma fut interdite aux enfants de moins de 16 ans pour le bien de leurs âmes.

Vous aurez du plaisir à voir ce court métrage fort éloquent sur La censure au cinéma

Vous pourrez voir aussi que la censure au cinéma existait encore il n'y a pas si longtemps en cliquant sur censure au cinéma dans les années 60


En 1967, Belle de jour de Luis Buñuel fut censuré. Motifs de refus : « Des scènes d'intimité, un épisode de nécrophilie, des séquences sadiques et une atmosphère générale équivoque… »

En 50 ans, près de 6 000 autres films ont été censurés. Les censeurs ne devaient rendre compte à personne, car ils prenaient des décisions d'autorité. Ils étaient des représentants de l'État, d’un État très catholique.

Malheureusement, la censure n'a pas existé seulement au cinéma. Il parait même qu'il en existe encore aujourd'hui dans certaines dictatures. Il parait! Je ne veux pas partir de rumeurs. ;-)
Source: Le Devoir

Cependant, on peut se réjour de la progression phénoménale des nouvelles technologies de l'information qui permettent de suivre tout en temps réel. Il y a les reseaux sociaux, bien sûr. Il y a aussi la possibilité de suivre en temps réel l'actualité à partir de plusieurs pays. J'aime bien, par exemple, l'actualité en temps réel à partir du journal Le monde international .

Au peuple égyptien, au peuple tunisien et à tous ceux qui sont épris de liberté au Yemen, en Algérie, en Iran ou ailleurs, Je chante avec toi liberté

24 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Mon cher Jackss, tu parles de Alain Choquette à découverte, mais je t'affirme que celui que j'y ai vu, s'appelait Luc Langevin...
Je t'assure, l'illusion était parfaite, tu as faillis m'avoir...
Illusion ou réalité...

Jackss a dit…

Hihi!

C'est un tour de passe-passe. Je crois que j'ai mêlé deux émissions différentes. Je vais vérifier tout ça.

Merci pour la vigilence Barbe blanche. Je ne voudrais pas fausser la vérité. J'ai toujours voulu que ma parole ne soit pas remis en doute.

hpy a dit…

Quand j'étais gosse, l'été à la campagne, avec des amis, on s'amusait à rependre des rumeurs. Il y avait une épicerie, où la patronne aimait beaucoup raconter tout ce qui se passait. On l'appelait tantôt Reuters, tantôt autre chose. Et les petits mots innocents qu'on lui avait dits revenaient toujours amplifiés! Une bonne expérience qui m'a laissé des traces et qui m'empêche de raconter trop de salades sur d'autres personnes... surtout des salades non vérifiées.

Marico a dit…

Bonjour Jackss,
Ce que la censure me rappelle, ce sont les livres qu'on m'a confisqués à l'École Normale: Céline, Voltaire, Colette et j'en passe... L'ignorance plaidant leur cause, je ne leur en veux plus!
Quand plus tard, j'ai découvert qu'ailleurs, à la même époque, j'aurais pu lire en paix, j'ai été furieuse.
Heureusement, à la maison, la censure n'existait pas ou très peu!
Merci de me faire réfléchir.

Jackss a dit…

HoHoHo! tu es très drôle Barbe blanche!

Je te confirme que tu ne t'es par laissé berné par la réalité que j'ai présenté.

J'avais vu une émission avec Alain choquette ces derniers jours et mon cerveau a tout recrée de travers.

Mon cerveau me fait de la magie tous les jours. Mes lunettes et mes clés disparaissent sans arrêt. Je perds beaucoup de temps à les retrouver.

Merci de ta vigilence. J'ai mis le nom de Luc Langevin à la bonne place.

delphinium a dit…

Les rumeurs peuvent faire beaucoup de mal. Et quand il faut les démentir, ce n'est pas toujours facile. Je pense aussi que l'humanité avance sur un bon chemin mais il y a encore des pays où la censure est omniprésente. On voit maintenant des peuples se soulever et cela donne un certain espoir dans la capacité de l'être humain à se saisir de son destin. C'est admirable...

Réjean a dit…

Petit problème, Jacques,

Suite à ta correction sur la présentation télévisuelle de Luc Langevin, tu as au paragraphe suivant écrit:

"Le magicien Alain Choquette dont on voit ici la photo", alors que sa photo n'y est plus. Ha ha ha!

Je crois que ces deux magiciens t'ont vraiment très illusionné :-)

Réjean a dit…

Oups! Tu viens de corriger l'erreur. Ta main a été plus vite que mon oeil :-)

Jackss a dit…

Mais non Réjean,

Je n'ai jamais écrit que la photo d'Alain Choquette était sur la page. J'ai juste voulu créer l'impression de l'avoir écrit. C'est un truc que je viens d'essayer.

Jackss a dit…

Bonjour hpy,

J'imagine que ce petit jeu de rumeurs devait être plutôt amusant à l'occasion. Tant qu'elle ne fait de mal à personne. Mais il est vrai que les dommages peuvent être catastrophiques.

On a souvent tendance à porter des conclusions trop rapides sur ce que l'on entend. J'en ai déjà été victime. À mon travail, un employé avait été accusé de fraude. Il s'est fait prendre et a dû faire de la prison. Sauf que... il avait répandu la rumeur que j'avais été complice. Certaines personnes ont par la suite toujours pensé que j'avais été assez habile pour échapper à la justice.

Barbe blanche a dit…

Sois sans crainte Jackss, je ne partirai pas de rumeurs sur ta franchise et ton honnêteté légendaire,
il m'arrive à l'occasion, de penser une chose et d'en écrire une autre,
alors j'aurai très bien pu me tromper et induire tes lecteurs et lectrices en erreur, et la rumeur aurait fait le reste...

Jackss a dit…

Delphinium,

Il y a effectivement un mélange de craintes et d'espoirs. Tu demeures tout de même confiante en bout de ligne. Et je crois que tu as raison. Cette prise de conscience qui devient contagieuse, nous souhaitons tous qu'elle permette de couronner les aspirations légitimes de liberté chez tous les peuples de la terre.

Je pense aussi qu'il faudra un jour aller au-delà de cette reconnaissance. Tous les peuples méritent d'être responsables de leur destin. Il faudra leur donner les moyens de vivre dignement, c'est à dire ne pas les dépouiller de leurs ressources comme nous le faisons présentement.

J'étais pour la mondialisation des marchés. Quand on voit ce que ça donne, je ne le suis plus. Aucune nation ne devrait posséder les ressources du sous-sol d'un autre pays.

Je crois qu'il faut laisser les frontières où elles sont, en remettre où on en a enlever, et les respecter au niveau politique et commercial. Il faudrait, à mon humble avis, redéfinir le cadre de la mondialisation et du multiculturalisme. C'est tout un programme. Mais je crois que nous sommes rendus là.

Il faudra bien sûr continuer à faire des échanges à l'étendue de la planète. Mais il devrait y avoir des règles pour permettre à chacun de vivre convenablement sans avoir à s'expatrier.

Jackss a dit…

Je me permet d'attirer votre attention sur le billet L'idiot utile dont le lien se trouve dans mes blogues favoris, à la doite.

Voici un court extrait: Comme le résumait Roger Cohen dans le New York Times, la question centrale que posent les soulèvements populaires dans les pays arabes est : Téhéran 1979 ou Berlin 1989 ?

Est-ce que ces révoltes populaires ouvriront la voie à un printemps arabe et à la floraison de la démocratie, ou est-ce qu’elles seront récupérées et étouffées par l’un ou l’autre des deux seuls pouvoirs organisés : les islamistes ou l’armée ? Mon espoir se double d’inquiétude.

J’ai tort, me dit un «idiot utile». Je m’inquiète pour rien. Selon lui, les islamistes ne sont pas l’épouvantail que j’imagine. La démocratie-chrétienne était aussi, en Occident, un mouvement politique d’inspiration religieuse, poursuit-il, et il existe en Israël des petits partis politiques religieux.

Hala M* a dit…

Nous allons vivre ce que j’appelle l’effet domino. Bientôt, tous les pays avoisinant le Liban voudront se défaire de leur dictature, et monarchies présentent depuis des années, voire même des siècles. Je suppose aussi que les usa vont remplacer ceux qu’elle avait mis elle même au pouvoir par de nouvelles têtes. Nous sommes tendus… tous !!!! Et nous attendons avec impatience ce qui ressortira de ces révolutions qui manquent d’idées intellectuelles et de programme. La révolution a certainement eu lieu en Tunisie, suivie par les égyptiens, mais les idées et les programmes de reformes manquent.
Jackss, tu voulais m’offrir l’espoir en cadeau, et tes mots ‘ont laisse pour la première fois sans voix. Les larmes ont coule. Ce que nous sommes entrain de vivre, ne peut être écrit et analysé simplement. Tout est bien plus complique que ca. Le gouvernement libanais ne s’est toujours pas forme. Nous n’avons pas de ministres. Et nous continuons d’attendre.
L’Iran commence à bouger. Il est séduisant de voir des musulmans conduire une révolte contre l’islam intégriste d’Ahmdinajad qui ne se douche pas. Serait-ce la solution tant attendue pour que le Hizbollah perde de sa valeur ? Je ne le crois pas.
Et j’essaye de me réjouir… si la paix existe, je crois bien que j’aimerai bien la vivre.
Tes mots me toucheront toujours. Et les émotions que je ressens en sachant que tu es la d’une manière ou d’une autre me font chaud au cœur. Merci Jackss….

Jackss a dit…

Bonjour Hala

Ce que tu racontes, c'est un vrai cadeau pour moi. À travers ton regard, tes paroles, tes émotions, je prends encore plus conscience de cette chance que nous avons de vivre dans un univers où la liberté s'impose d'elle-même.

Les lois, les institutions, la Charte des droits et libertés sont là pour nous donner les meilleures garanties possibles.

Mais il me vient vite à l'esprit une question lourde de sens: cette liberté qui est là, que tant de citoyens du monde espère, qu'est-ce que nous en faisons? Jusqu'à quel point l'utilisons-nous pour le mieux être de nos concitoyens, l'avenir de nos enfants?

Immédiatement après, je me demande ce que nous faisons ou ne faisons pas pour que tous les citoyens de la terre puissent y avoir autant accès.

Il y a des changements bien simples qui s'imposent pour aller dans cette direction. Et je crois que c'est bien parti. Il y a des prises de conscience qui sont à l'état embryonnaire, mais qui demain devraient s'affirmer de avec beaucoup plus d'évidences. Assez d'évidences pour y croire et espérer.

Hala M* a dit…

Alors je vais espérer avec toi Jackss….

Le factotum a dit…

"Il y a des prises de conscience qui sont à l'état embryonnaire."
De mon lointain Nord, j'y crois de plus en plus ...
Je crois à la liberté de pensée et au droit d'exprimer haut et fort mes craintes face à l'envahisseur dit économique au Nord du Nord.
Vagabondant du côté de Kangirsuk,je serai à l'écoute des aspirations de ce peuple plusieurs fois millénaires.

Comme tu dis:

"Tous les peuples méritent d'être responsables de leur destin.
Cette liberté qui est là, que tant de citoyens du monde espère, qu'est-ce que nous en faisons? Jusqu'à quel point l'utilisons-nous pour le mieux être de nos concitoyens, l'avenir de nos enfants?"

Une tâche lourde nous attend. Ne baissons pas les bras.

Jackss a dit…

Bonjour Hala

Garder l'espoir, je crois en effet que c'est la meilleure attitude.

Quand j'étais jeune, on disait que les 3 plus grandes vertus étaient la foi, l'espérance et la charité. Ces mots n'ont plus cours. Ils ne sont plus à la mode. Mais je crois encore qu'ils ont du sens. Croire en quelque chose, espérer, aimer sont de bons ingrédients de bonheur.

Dans nos pays occidentaux, nous avons une grande inquiétude: le vieillissement de nos populations. Au Moyen-Orient, ce qui étonne, c'est la jeunesse. Et c'est peut-être une bonne raison d'espérer car cette jeunesse donne des signes de grande vitalité.

@Le factotum,

J'ai bien aimé voir que les cordes qui te faisaient vibrer étaient si proches des miennes.

Je ne suis ni devin, ni visionnaire. Mais je me plait à croire qu'il existe des moyens pour rendre réelles des aspirations qui semblent idéalisées.

Il me semble même qu'avec le temps, à force de faire des erreurs, on finira par se rendre à l'évidence sur la nature des changements à mettre en oeuvre pour que la terre tourne plus rondement. Je me plait à croire qu'un jour peut-être des masques vont tomber.

Les organismes internationaux sont trop souvent l'occasion de jeux de coulisses qui n'ont rien à voir avec les vrais problèmes et les vraies solutions. Tout est parfois pourtant assez évident. Je me plais à croire qu'un jour, peut-être, il en sera autrement. Ça ne coûte pas cher de rêver.

Accent Grave a dit…

Super intéressant ce billet!
Décevant aussi. Moi qui croyait en la magie! Un monde s'effondre.

Il y a pire que la censure: l'auto-censure. La censure encourage la curiosité. Suffit de cacher quelque chose pour que l'on cherche! La censure produit souvent l'effet inverse.

L'auto-censure cependant, est plus pernicieuse et très présente. Faut se méfier, douter, et surtout ne pas agir dans le seul but de se faire aimer.

Toujours intéressant de vous lire!

Accent Grave

Jackss a dit…

Fameux ce commentaire que tu laisses, Accent Grâve!

C'est tellement vrai. Ceux qui acceptent de donner librement leur opinion sans se demander ce que les autres en pensent, ceux-là sont rares. C'est ça la vraie liberté, la meilleure façon d'ouvrir des portes, défoncer des murs.

J'ai souvent remarqué que c'était une des grandes caractéristiques des vrais leaders. Les vrais leaders n'hésitent pas à s'exprimer à contre-courrant, sans s'auto-censurer, comme tu dis.

Le plus cocasse, c'est qu'ils expriment souvent tout haut ce que plusieurs pensent tout bas sans oser l'exprimer. Sinon, ils contribuent a développer une vision qui fait boule de neige.

Nanou La Terre a dit…

Bonjour Jackss,

comme toi, la confiance est importante. Les gens viennent vers nous et nous font confiance, on leur doit donc cette confiance.

Les magiciens m’ont toujours fascinée, j’admire! Une formation universitaire en optique, tiens, cela est fort intéressant et sûrement utile. Luc Langevin est génial, unique en son genre. On comprends maintenant pourquoi!

Pour ce qui est des fausses rumeurs, effectivement, nous devons tous être très vigilants et encore plus avec ces courriels de groupe dont on ne connaît la plupart du temps aucunement la source.

Assez drôle ce jugement de l’Église sur les salles de cinéma maudite mais pas surprenant non plus!

J’espère que tu vas bien ainsi que toute ta famille...

Bizous à toi xxx

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

C'est gentil de prendre de mes nouvelles. Tout va bien. La Côte-Nord me séduit toujours autant. Un simple coup d'oeil par la fenêtre réussit à me réchauffer le coeur.

Le seul ombre au tableau: c'est déjà le temps des impots. C'est le temps de l'année où on est le plus tenter de mentir. Il faut faire un effort pour se retenir. Quoique... je suis tellement un mauvais menteur que je n'ai pas le choix: je préfère dire la vérité.

linda a dit…

Bonsoir Jackss

Je n'ai pas visité votre blog depuis plusieurs semaines,toutefois,hier soir,en regardant l'émission...Bizarre ou quoi?...au Canal D,j'ai pensé à vous,quand l'animateur a parlé de hasard,il y avait un jeune garçon,qui a eu la vie sauve grâce à une dame qu'il ne connaissait pas,et,le plus étrange,c'est que 7 ans plus tard,le même garçon sauve a son tour cette dame qui lui avait sauvé la vie.

L'animateur se posait des questions,il a dit «C'est le hasard ou quoi?»

En lisant votre message,j'ai vu que vous parliez de Luc Langevin.
La magie me fascine,et ce Monsieur Langevin m'étonne de plus en plus,il a un grand talent,et il aura probablement une belle carriêre à travers le monde.
J'apprécie également Alain Choquette.

Pour les gens qui aimeraient avoir des informations sur l'émission du Canal D....Bizarre ou quoi?...

http://www.canald.com/emissions/bizarre-ou-quoi/505441587-episode-8/

Éléonore a dit…

J'aime ceci :
"Pourquoi ne pas faire de cette semaine la semaine de l'anti-rumeur en exigeant des preuves avant de condamner les parents , les profs , les Charest , les Marois , les docteurs ,les avocats rapaces , les juges achetés, les curés , les vendeurs ,les arabes , les noirs, les juifs , les palestiniens , les entrepreneurs, les entraineurs de hockey ou de ringuette, les ..les...les immigrants"

quelle sagesse profonde !