lundi 16 février 2009

Face à face

Photo prise ce matin devant la maison au lever du jour
Sombre jour pour ma fourgonnette! Elle a voulu faire à sa tête en se disant que j'avais trop besoin d'elle pour m'en passer.

Mon Astro, elle est comme ça. Elle partait quand ça lui tentait. Elle s'arrêtait si ça lui convenait et à son rythme. Elle me fait penser à mon garagiste. Mais voilà, j'ai décidé que dans la famille, ce n'est pas elle qui allait tout régenter. C'est moi. Ou Laure, selon le cas. J'ai des anecdotes à ce sujet. Je les passe sous silence... pour l'instant.

Nous avons fait 2250 kilomètres pour aller récupérer notre Acura à notre résidence de Sherbrooke. Elle est maintenant dans la cours de notre appartement de Havre Saint-Pierre. Les deux véhicules se font face. L'auto est toute petite. Mais je ne crois pas qu'elle s'en laisse imposer par l'Astro.

L'auto aurait besoin d'une bonne douche, j'en conviens. On ne parcourt pas une telle distance sans se salir un peu. Nous sommes partis hier matin à 8h. Nous avons roulé sans arrêt pendant 13 heures. Nous avons mangé dans l'auto.

Le paysage de Sherbrooke à Havre Saint-Pierre est spectaculaire par moment. Tout au long du parcours, je pensais souvent à nos amis de France, de Belgique ou d'ailleurs. Souvent, on nous fait des commentaires au sujet de l'immensité du territoire. J'avais été surpris la première fois que j'avais entendu ce commentaire qui m'avait été adressé par Gaële, la copine de mon fiston Jipé, originaire de la belle région de la Haute Savoie, en France (Cluses). Faire un parcours comme nous venons de faire nous aide à en prendre la mesure.

Nous avons pris le traversier à Tadoussac, un site incontournable, particulièrement prisé par les Européens. C'est la première ville du Canada à avoir fêté son 400è anniversaire de fondation en l'an 2000. On aprécie l'endroit pour ses paysages et ses baleines.




Je trouve assez impressionnant de voir tant de beaux paysages de forêts, de montagnes enneigées qui côtoies des cours d'eau magnifiques ou la mer. Voir de si beaux décors où la nature reigne en maître, sans aucune habitation, il y a de quoi faire rêver. C'est comme un trésor caché. Pour combien de temps? J'ai un pincement au coeur quand je vois des pelles mécaniques travailler sans relâche pour faire progresser la civilisation dans ce paradis perdu.

Je crois que le paradis terrestre devait se situer au Québec. J'en ai pour preuve que dans les livres bibliques de ma jeunesse, on voyait Adam et Ève vêtus uniquement avec respectivement une et trois feuilles d'érable. La feuille d'érable, c'est l'emblême du Canada. Et c'est fou tout ce qu'on peut cacher au Canada en se servant de son emblème.

Et je vous jure que bien des politiciens nous ont caché bien des choses en se servant du prétexte des valeurs canadiennes que représente notre feuille d'érable.

15 commentaires:

delphinium a dit…

youpie, il est de nouveau là. C'est fou, faire autant de kilomètres et rester toujours dans le même pays. On ne joue pas dans la même cour. Chez moi, on met deux heures, voire trois heures pour traverser la Suisse du Nord au Sud, (bien sûr sauf si on est pris dans les bouchons sur l'autouroute). Je ne sais pas si le paradis terrestre est au Canada, moi je dirai que c'est en Suisse, d'autres diront que certaines régions de France sont aussi belles à couper le souffle. Je pense que le paradis se situe là où on a envie qu'il soit. Et qu'après ce choix il faut savoir préserver ce paradis. Le préserver des pelles mécaniques qui pourraient le défigurer, des imbéciles qui ne savent pas prendre soin de la nature. Voilà ce que je pense, c'est une bien petite pensée en ce lundi soir, mais la journée a été rude au travail. Et il est temps d'aller contrôler la cuisson des carottes. Car quand les carottes sont cuites... elles sont cuites. :-) je vous embrasse et vous envoie mes meilleures pensées. Et merci pour les photos, la première est particulièrement magnifique.
Normal, elle a été prise au paradis...de jackss.

Réjean Mélançon a dit…

Cette fameuse traversée, entre Tadoussac et Baie Sainte-Catherine, nous l'avons emprunté tellement de fois durant mon enfance, surtout l'été, lorsque nous partions toute la famille, pour passer les vacances estivales chez mon grand-père dans la région de Lanaudière. Chaque fois que nous prenions ce traversier, c'était le même émerveillement qui m'habitait.

Ce sont de beaux souvenirs que tu me rappellent là !

Françoise a dit…

Bon retour, Jackss ! tu nous manquais, toi et tes mots !
La petite Acura a donc rejoint ses propriétaires. La fourgonnette a qu'à bien se tenir ! ;-)))
Tu parles de la Haute-Savoie. C'est un magnifique endroit où j'ai passé de nombreuses vacances. Ce n'est pas très loin de chez moi, en fait.
Belle fin de journée à toi.

Jackss a dit…

Bonjour Delphinium,

Les carottes étaient bonnes? Je ne doute pas que le Paradis puisse exister aussi en Suisse. C'est un bien beau pays à ce qu'on dit. Les gardes suisses ont toujours protéger la cité vaticane. Ils savent tout aussi bien, j'imagine, préserver la Suisse comme paradis. On dit même que c'est un paradis fiscal. :-))

Jackss a dit…

@ Réjean,

C'est un plaisir de te revoir. Je n'ai pu m'empêcher de penser à toi en passant par Sept-Iles hier.

Je comprends que tu aies de la poésie dans le coeur et un brin de nostalgie.

@Françoise,

Je suis toujours touché par ta fidélité sur mon blogue. J'ai entendu beaucoup de bien sur la Haute-Savoie. Mon fiston y va plus d'une fois l'an avec Gaële. Le chanceux! C'est sûr je vais y aller de mon vivant.

Jackss a dit…

En fouinant d'un blogue à l'autre, j'ai trouvé une publicité signée Publicité Google.


"Si vous aimez quelqu'un, laissez-les vont, parce que s'ils retournent, ils étaient toujours à vous. Et s'ils pas, ils n'étaient jamais." Kahlil Gibran .

Trouvez l'erreur!

Maricha a dit…

Allô Jackss,
Super, tu as fait un bon voyage aller retour. Je suis contente pour toi et Laure que vous ayez récupéré votre voiture...enfin.
Je peux imaginer les paysages en cours de route...c'est si beau le Québec!
Et que dire de la traduction que tu as vue...ouff!

Jackss a dit…

Maricha,

J'ai dû adapter ma conduite avec mon auto. La première fois que j'ai freiné, j'ai failli me retrouver dans le pare-brise.

J'avais dévelppé le reflexe de mettre tout mon poids sur la pédale à frein avec la fourgonnette.

La nièce de Laure qui habite notre maison de Sherbrooke a des problèmes avec son chat. Il a une carie. J'ai pensé t'en parlé compte tenu de ta sensibilité pour ceux qui en souffrent.

Le rêveur a dit…

Content de vous voir de retour sain et sauf, je m’inquiète toujours de ces longs voyages hivernaux. J’allais sur votre site tout les heures pour vérifier que vous étiez belle et bien de retour et pour avoir de vos nouvelles, du voyage et de la nouvelle conjointe de votre camionnette. Peut-être qu’un peu de compagnie lui sera salutaire, qui sait ?
J’attends avec impatience la continuité de vos récits.
Au plaisir de vous lire.

Jackss a dit…

Bonjour Le Rêveur,

vos inquiétudes me touchent. Mais faites attention aux mauvais rêves. Je tiens à vous rassurer. J'ai toujours un ange gardien à mes côtés. L'Ange n'est pas très pratiquant. Mais il veille tout de même sur moi.

Encre a dit…

Hahahahah! Superbe finale, me voilà morte de rire : une belle façon de commencer la journée :-)

Zoreilles a dit…

Ah, tu l'admets? Tu as toujours un ange à tes côtés, oui, je sais, elle s'appelle Laure!

C'est beau de t'entendre parler de ce paradis qu'est la Côte Nord, comme le sont beaucoup d'autres contrées dans le monde, nous en convenons aussi.

Je me désole souvent que ceux qui prennent les grandes décisions économiques qui affectent notre environnement et qui font des profits indécents ne fréquentent que les grandes villes du monde. Ils ne savent pas qu'il y a des paradis partout qu'il faut protéger... Ils voient un arbre, une rivière, pour leur potentiel d'exploitation. Tout le contraire des poètes! Notre monde s'en porterait mieux s'il y avait plus de poètes et moins d'investisseurs.

Ta photo du ciel le matin est absolument... magnifique!

Jackss a dit…

@Zoreilles,
Tu connais bien Laure. Ton affection pour elle me fait plaisir. Je dois reconnaître qu'elle veille bien sur moi.

Dimanche, en revenant de Sherbrooke, Laure m'a dit: Finalement, Rouyn, c'était pas si loin.

C'est agréable de voir comment nous sommes maintenant amoureux de la même nature.

@Encre,
J'avous que j'ai souri moi-même en écrivant la finale de mon dernier billet. Je suis bien heureux d'avoir trouvé une complice en toi.
Bravo encore pour ton héron. Comme tu t'exprimes bien dans cet art qui est le tien.

Maricha a dit…

Allô Jackss,
Par chance que tu ne t'es pas retrouvé dans le pare-brise en freinant. 'Ayoye' ça fait mal ça...
Pour le chat de ta nièce qui a une carie...il doit souffrir sans doute, pauvre petit chaton. Une visite chez le vétérinaire s'impose.
bonne journée

Jackss a dit…

Maricha,

Tu as un nom presque prédéterminé pour les chats. Le pauvre, il devra attendre un peu. Un vétérinaire, c'est un peu comme un dentiste. Ça ne fait pas beaucoup de bénévolat. En attendant, le chat doit se contenter de sa dose de tylénol!

À moins que ton dentiste le prenne en urgence entre deux clients.