jeudi 16 octobre 2008

Tentations, Hasard, Prise3

Cliquez sur la danseuse pour la voir danser
La scène de danse que vous venez de voir, ça c'était la mademoiselle juste au moment où elle avait commencé à danser. À ce moment, elle n'avait pas trop chaud. Puis elle s'est mise plus à l'aise, un morceau à la fois. Éberlué, je me demandais bien où elle allait s'arrêter. Et le plus surprenant, c'est qu'elle ne cessait pas de danser. Très professionnelle!

Nous la regardions du coin de l'oeil tout en sirotant notre bière, en placotant de choses et d'autres. Puis, par respect pour l'artiste, nous nous sommes tus. Nous avons porté toute notre attention sur le spectacle. Mais à un certain moment donné, ma timidité a pris le dessus. J'ai baissé les yeux et j'ai détourné mon regard vers la droite.


C'est drôle, mais le hasard a voulu que plusieurs personnes fassent la même chose en même temps, dans la même direction. C'était comme une sorte de synchronicité. Mais pas une vraie. En fait, le hasard, c'était comme deux gorilles qui descendaient un escalier à ma droite. Ils tenaient par le bras, une jeune danseuse qui avait l'air terrorisée.

On voyait bien qu'elle se préparait à passer un mauvais quart d'heure. Je ne sais pas ce qu'elle avait fait ou refusé de faire. Mais de toute évidence, on se préparait à lui faire sa fête. Tous regardaient , figés, hébêtés.. Tous étaient conscients que la demoiselle était mal prise, possiblement en danger, retenue contre son gré. Et personne n'a bougé. Le spectacle continuait. Chacun buvait sa bière.

À cet instant, j'ai eu honte d'être là. J'ai pensé que, par ma présence, j'étais un peu complice. Par la bière que j'achetais, je finançais des gens qui ne la méritaient pas plus que certains partis politiques dont je vais taire le nom.

Cet incident qui s'est produit, par hasard, au moment où j'étais là a changé ma vie. Je n'ai plus jamais voulu retourner voir danser les artistes en tenue de plage.

13 commentaires:

Jackss a dit…

Àme tourmentée,

Puisque c'est ton anniversaire de naissance, je me suis empressé d'emballer la fin du récit.

Et je veux ajouter que cette page de ma vie est bien réelle. C'est fou, mais j'ai encore la scène en tête. Il m'arrive de penser à cette pauvre fille et ce qui a pu lui arriver, où elle est.

Quelque part dans le temps, sa jeunesse s'est arrêtée. Elle doit avoir presque mon âge aujourd'hui...

Jackss a dit…

Je suis toujours touché d'entendre des reportages sur ces filles de l'Europe de l'Est, d'Asie ou d'ailleurs prises aux pièges dans des réseaux criminels.

Souvent ce sont des filles qui sont venues au Canada trouver un monde meilleur, après une enfance malheureuses. Souvent, elles sont venues ici sous de fausses représentations.

On en fait de beaux reportages à la télé pour soulever nos émotions, faire monter les cotes d'écoute. Et après ?

Comment se fait-il qu'on soit si passifs. Les mouvements féministes, les organismes de pression, les organismes de défenses des droits de l'homme, les Gouvernements où sont-ils?

D'accord, on va dire qu'on n'a pas suffisamment de preuves, que les lois et libertés, c'est pour tout le monde, que c'est le métier le plus vieux du monde, que ce n'est pas illégal.

Mais les filles retenues malgré elles, qui vivent dans la terreur, on fait quoi avec ça dans un pays civilisé ?

Jackss a dit…

J'ai reçu un petit mot de mon fils Jipé ce matin:
De notre côté tout va bien, on a bien du plaisir dans notre petit appartement a Paris. La semaine passée, on est allé faire 2 spectacles de Gaële en duo en Allemagne et c'était vraiment super. Même si les gens ne comprenaient pas vraiment le français, ils ont adoré la Gaële!!!

Yugurta a dit…

"Les Familles en phase d'accumulation primaire du capital" estiment que l'argent n'a pas d'odeur et que la traite des humain(e)s n'est qu'un moyen parmi d'autres....

Jackss a dit…

Bonjour Yugurta,

C'est vrai. L'argent rend fou. C'est toujours un prétexte pour tout. On dit que la criminalité, les toxicomanies, et bien d'autres choses encore sont dû à la pauvreté. Et pour régler le problème, tout le monde réclame de l'argent.

Les pays qui ont le plus de ressources sont souvent aussi les plus pauvres. Paradoxal!

Sourcil Jaune a dit…

On est tellement influençable en plus à l'adolescence. Ça me met hors de moi de voir tout ces gens qui en profitent!

Je crois que vous avez bien fait. Le mieux qu'on puisse faire individuellement est au moins de s'abstenir de fréquenter ce genre d'endroits et j'irais même jusqu'à dire ce genre de site Internet.

Sourcil Jaune a dit…

J'y suis allée une fois et une danseuse m'a parlé.

J'ai ressenti de la pitié.

Vraiment.

Pauvre fille.

Jackss a dit…

Ce que tu dis m'impressionne, Sourcil jaune

Quand tu parles de tristesse, c'est tout de suite l'émotion qui me vient en tête. La dernière photo que j'ai laissée sur mon billet, imagine-toi que son nom de fichier était "triste.jpg"

Je n'ai jamais parlé à une de ces filles comme tu l'as fait. Mais j'avoue qu'il m'est déjà arrivé d'avoir le goût de le faire pour percer la misère qui doit se trouver derrière le visage. J'admire le travail que Pops a pu faire pour ces filles dans sa roulotte de la rue.

Tu parles aussi d'Internet et de ses sites pornos. Tout à fait d'accord avec toi. J'avoue avoir déjà riqué un oeil pour "ma culture", si je peux m'exprimer ainsi. Mais je n'y retourne jamais plus. J'aurais l'impression d'être complice de ceux qui en profitent en brûlant la jeunesse de leurs victimes.

L'influence sur les ados me chagrinent aussi. Ça fausse tout le modèle des relations amoureuses qu'on devrait leur présenter et ce, comme tu dis, à une période de leure développement où ils sont très influencable.

Pour moi, ce n'est même pas une quetion de morale proprement dite, c'est une question de se donner des conditions pour être heureux.

Zoreilles a dit…

Jacks, j'aime beaucoup ton denier paragraphe de ce commentaire.

Et pour le billet, la fin n'est pas celle que j'attendais. Effectivement, elle est bien triste, parce qu'elle est encore trop vraie. Tu vois, il y a des choses qui ne changent pas.

Jackss a dit…

En ce qui me concerne, je suis très heureux de ma façon de réagir à partir de cet incident.

Un de mes amis, ancien curé en plus, aimait bien visiter un établissement de danseuses nues. Son travail de fonctionnaire, une fois connu par les gens du milieu, il s'est fait piéger. Une danseuse lui a demandé un service, à la frontière de la légalité, en lien avec ses fonctions. Une autre a demandé le même service. Puis une autre. Il y en a eu 18 en tout. Une fois la machine partie, il ne pouvait plus l'arrêter.

Il s'en est suivi un scandale public: une fraude. Le tout s'est terminé par la prison. Par pour moi. Pour l'ami. J'ai même dû comparaître comme témoin.

Âme Tourmentée a dit…

Ouff.. quel récit. Triste, très triste...

Et, tout comme Sourcil mentionne, je crois que tu as bien fait.

Merci de ce partage...
-xxx-

Jackss a dit…

Merci de ce commentaire,

la vie, c'est fait pour apprendre, savoir mieux se resaisir pour avancer.

Je suis fier moi aussi de ce changement d'attitude. Avec le regard que j'ai maintenant, je suis sûr que la vue d'une fille qui se donne en spectacle me rendrait triste.

Et comme disait Sourcil Jaune,

s'abstenir de fréquenter ce genre d'endroits et j'irais même jusqu'à dire ce genre de site Internet.

Jackss a dit…

Voici un lien (malheureusement en anglais) qui présente un rapport intéressant sur l'exposition des ado et des pré-ado:

http://www.apa.org/monitor/nov07/webporn.html

Voici quelques citations: Cela dit, quelques études commencent à montrer les relations entre les sites porno chez les jeunes et les attitudes sexuelles. Par exemple, ceux qui fréquentent les sites pornos sont plus souvent portés à considérer le sexe comme une fonction purement physiques, et à considérer les femmes comme des objets sexuels.

Les garçons sont beaucoup plus susceptibles de rechercher la pornographie que les filles, 38% des 16-17ans pour les garçons vs 8% pour les filles.

Chaque année, environ 40% des adolescents et préadolescents visitent des sites sexuellement explicites, soit délibérément ou accidentellement.