samedi 3 septembre 2011

Les années ont passé...



C'est fou le nombre de hasards qui ont fait que Laure et moi nous ayons eu la chance de nous rencontrer. Rien ne nous prédestinait à nous retrouver sur la même route.

L'année précédent ma rencontre avec Laure, je croyais que le ciel venait de me tomber sur la tête. Et pourtant, sans cet incident de malheur, je n'aurais jamais rencontré Laure. On se rend souvent compte après coup de l'importance de tel ou tel évènement. Et on dirait que rien n'arrive pour rien.

Ma rencontre avec Laure fut comme une bénédiction du ciel. D'ailleurs, mon père qui adorait Laure disait souvent d'elle qu'elle ressemblait à la sainte Vierge. Aujourd'hui ce genre de comparaison n'a peut-être plus la mêre résonnance, mais à l'époque c'était le compliment suprême. Les choses ont changé...

Lorsque nous nous sommes rencontés, Laure et moi, l'effet fut instantané. Neuf mois après notre première rencontre, nous étions dans l'église pour dire oui à la vie. Nous nous sommes mariés le 4 septembre 1967. Ce sera donc demain notre 44è anniversaire de mariage. Et je dois avouer que la pensée de toutes les années que nous avons partagées m'émeut encore.

Comme je l'ai dit des circonstances fort pénibles m'ont fait dévier de la route que j'avais voulu suivre l'année précédente. Mais si c'était à refaire, j'accepterais volontiers les mêmes détours, même éprouvants, pour me retrouver sur le chemin qui m'a fait connaître Laure.

Il a fallu beaucoup de hasards pour nous retrouver ensembles au même moment au même endroit. Mais ce qui m'impressionne aussi, c'est tout ce qui n'existerait pas si nous ne nous étions pas rencontrés. C'est évidemment le cas de tous les couples, toutes les liaisons. Il suffit d'un petit rien du tout pour changer le cours des événements mettant en cause une foule étonnantes de personnes.

Rien ne me destinait à croiser Laure. Nous demeurions à 150 kilomètres l'un de l'autre. Curieusement, 300 ans avant de rencontrer Laure, nos ancêtres venus de France étaient voisins. Le hasard a voulu que mon ancêtre JeanDalpé dit Parisot et l'ancêtre de Laure, Pierre Désautels soient arrivés en Nouvelle-France, en Amérique du Nord, à la même période. Celui de Laure en1653 et le mien en 1665. Ils étaient tous deux soldats du régiment de Carignan. Et ils étaient beaux-frères, voisins l'un de l'autre.

La vie est remplie de mystères... et elle passe vite. J'ai des photos récentes qui prouvent hors de tout doute que les années ont passé. Sur la photo qui précède, seuls Laure et moi sommes encore de ce monde. J'y pense souvent. Et j'aimerais dire Je t'aime à des êtres chers qui ne sont plus l`a pour m'entendre. Pour terminer dans le bon ton, celui du hasard. En voici un qui ne change rien, mais qui est tout de même amusant:

Nous sommes nés en 1944. Nous sommes mariés depuis 44 ans. Nous nous sommes mariés en 1967 et nous avons 67 ans...
Et nous comptons bien nous rendre jusqu'à notre 67è anniversaire de mariage.

15 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Hé bien, Jackss, Je suis donc le premier à souhaiter à ton ami Jacques et à son épouse Laure un très beau quarante quatre ième anniversaire de mariage.
Encore de longues années de bonheur,avec tous ceux que vous aimez,tout en conservant en mémoire, bien sur, toutes les personnes aimées qui ont au cours des ans aidées à façonner le couple que vous êtes aujourd'hui.
Bon anniversaire ...

gaétan a dit…

Bon anniversaire de mariage. 44 ans c,est quelque chose qui est appelé à disparaître je crois..
Bonne recherche pour les ancêtres.

Le factotum a dit…

Wow, bon anniversaire!
Moi, j'ai rencontré ma compagne de vie en Nouvelle-Écosse, une gaspésienne en vacances, il y a de cela 39 ans.
Vraiment mystérieux, la vie ...

Jackss a dit…

Merci pour ton bon mot, Barbe blanche.

J'ai bien aimé ce passage: en conservant en mémoire, bien sur, toutes les personnes aimées qui ont au cours des ans aidées à façonner le couple que vous êtes aujourd'hui. On voit que tu as parfaitement bien saisi le sens de mon billet.

Chaque fois que j'en écris un nouveau, j'ai presque toujours en tête ce que j’ai mis dans l’en-tête de mon blogue : Je suis toujours fasciné par le hasard et son effet sur le cours des choses. Ce que nous sommes, ce que nous faisons influencent notre destin, celui des autres.

L'inverse est aussi vrai. Il y a un peu de tous dans ce que nous sommes. Le regard des autres sur nous comme couple guide notre devenir. Et je leur en suis tout à fait reconnaissant. Plusieurs amis n'ont pas de prix. Nous avons été comblés par de belles amitiés solides qui résistent à l'usure du temps.

Jackss a dit…

Merci de ta visite, Gaétan

C'est un grand honneur de t'avoir comme visiteur ici aujourd'hui. Après avoir parcouru le Canada en vélo, j'aurais compris que tu prennes un peu de repos. Tes exploits m'épatent. Tes images et tes récits sont fascinants.

Laure et moi avons parcouru beaucoup de chemin. Le tien m'inspire. C'est vrai. Il m'arrive d'y penser, même sans être devant mon ordi.

Le temps est vraiment magnifique aujourd'hui. Je te souhaite d'en profiter au gand air, dans une nature comme tu sais l'apprécier.

Jackss a dit…

@ Le Factotum,

39 ans? C'est déjà impressionnant. Et une Gaspésienne en plus. Barbe blanche doit en être ravi.

Je sens déjà que le récit de votre rencontre a quelque chose de spécial, comme un alignement des astres. Tu as piqué ma curiosité.

@Gaétan,

J'ai oublié: la généalogie est une autre de mes passions. J'ai été comblé parce que le Centre de généalogie de Sherbrooke (où j'habitais avant) est très riches en volumes, micro-fiches. Il y a là une mine de renseignements et du personnel pour nous guider dans nos recherches. C'est ainsi que j'ai pu lire et photocopier sur place une foule de petits détails de la vie quotidienne de mes premiers ancêtres.

Zoreilles a dit…

J'arrive une journée en retard, mais en y pensant bien, après 44 ans de votre grand amour, une journée de plus ou de moins ne fera pas de différence pour vous souhaiter un heureux anniversaire de mariage!

J'ai eu la chance de vous avoir déjà vus ensemble, de vous avoir croisés, chez nous comme chez vous, et je peux témoigner de tout ce qui se dégage de vous deux, de doux et de fort, de tendre et de puissant, de respect et d'admiration, d'humour, de joie de vivre, de sensibilité et de profondeur. D'ouverture aux autres, de complicité. Et plus encore. Ça ne s'explique pas avec des mots. Mais vous êtes inspirants ♥

Le hasard y est peut-être pour quelque chose, oui, bien sûr, au moment de votre rencontre, mais ce bonheur d'être et de vivre ensemble, vous en êtes les deux grands artisans, même si vous avez influencé des gens autour de vous autant qu'eux vous ont influencés aussi.

Les gens heureux n'ont pas d'histoire... Chaque fois que j'entends ça, c'est à vous deux que je pense.

Delphinium a dit…

Bon anniversaire et longue vie aux amoureux! Joli billet plein de tendresse, cela fait du bien de lire tout cela en ces temps si tourmentés. A bientôt

Jackss a dit…

Hello Zoreilles,

Charmant petit mot! C'est comme un cadeau d'anniversaire. J'ai pris du temps à laisser une réaction. J'ai renoué avec ce genre de travail qui bouffe tout notre temps. Ça me rappelle le bon vieux temps.

Dans mon nouveau travail, j'ai souvent des contacts professionnels avec Laure même si nous travaillons dans deux milieux différents. C'est ça le charme des petites municipalités reculés. Tout le monde se connait, tout le monde est parent ou presque.

Hier, Laure m'appelait pour un suivi concernant un client commun. Mon patron pas loin de mon bureau entendait tout. Il me disait sa surprise de voir le ton de nos conversations. Il avait peine à croire que ça faisait si longtemps que nous étions mariés. Et j'avoue que même si c'est flatteur, je nous reconnais beaucoup dans l'image que tu dresses de nous. C'est un cadeau du Ciel.

C'est une chance de rencontrer quelqu'un avec qui la chimie marche si bien, et même de mieux en mieux, toute une vie. Je parle de chance parce que je crois que nous ne sommes jamais tout à fait responsables de nos bonheurs comme de nos malheurs. Nous avons une part, bien sûr. Mais seulement une part.

Quand deux êtres unissent leur destinée, ils ne peuvent jamais prévoir ce que l'autre sera dans 40 ans. Et je sais que la vie à 2 peut être une paradis comme un enfer selon l'évolution de chacun. J'apprécie mon sort tous les jours.

Tu as une belle histoire toi aussi, Zoreilles. Tes relations familiales sont belles à voir et partager. Ça fait du bien.

Jackss a dit…

Quelle belle surprise, voilà notre amie Delphinium présente pour l'occasion.

La chance, le hasard, on ne sait jamais totalement de quoi ils sont responsables. Mais il y a des jours où ils frappent notre imagination.

Hier et aujourd'hui, il faut me croire, je me disais qu'il y avait longtemps que nous ne t'avions pas vue sur un blogue. Il faut dire que je suis moins présent moi-même. Je pensais à tous ces gens que l'on voit régulièrement et qui, tout à coup, passent à autre chose. On a tous le droit de prendre la direction que l'on veut, le chemin qui nous convient le mieux. Mais il y a des souvenirs qui restent.

J'ai en tête des amitiés virtuelles qui datent de plus d'une douzaine d'années. Je ne sais plus ce que sont toutes ces personnes devenues, mais j'y pense encore. Elles font encore partie de mon univers intérieur. Et tu en es, dans ta Suisse lointaine aux montagnes légendaires majestueuse.

Merci pour tes voeux. C'est comme s'ils m'avaient été envoyées d'avance par télépathie. Tu te sers peut-être d'un radar placé au sommet sur une de vos plus hautes montagnes.

Accent Grave a dit…

J'aime regarder ces photos d'époque. Je remarque à quel point votre père était chic, tant dans la pose que par son habit, avec toutefois la cigarette en main. J'aime beaucoup.

D'ailleurs, bien souvent, à cette époque, pour donner une meilleure impression, les gens s'allumaient une cigarette avant la photo.

En 1967... vous auriez pu vous rencontrer à l'Expo! Plusieurs couples s'y sont rencontrés.

Joyeux anniversaire!

Accent Grave

Jackss a dit…

Bonjour Accent Grâve,

J'aime bien t'entendre parler de mon père comme tu le fais. Tes observations sont justes. Il avait effectivement la réputation d'être un bel homme. En 1967, la secrétaire de mon bureau avait dit qu'il ressemblait à un juge, ce qui était un grand compliment dans le contexte.

Tu as aussi fait preuve d'un bon sens de l'observation. La cigarette servait à donner une bonne contenance. Ma mère m'avait d'ailleurs déjà dit de fumer plutôt que de jouer avec mes mains comme je le faisais. C'était une manie qu'elle n'aimait pas.

Mon père a été tué par la cigarette. Il est décédé à l'âge de 61 ans, victime d'un cancer du poumon. J'ai déjà parlé de ce passage émouvant. Je vais d'ailleurs y revenir dans mon prochain billet qui est déjà sur la planche à dessin. Il ne me reste plus qu'à trouver le temps pour le terminer. N'étant plus retraité, le temps se fait plus rare que je ne le voudrais.

Delphinium a dit…

Bonjour l'ami. Je suis partie quelques temps des blogs mais c'est pour mieux revenir. J'espère que tout va bien pour toi! A bientôt!

linda a dit…

Bon anniversaire de mariage Jackss

J'espère que vous profiterez encore longtemps de cette chance de vivre une belle histoire d'amour

Jackss a dit…

Merci pour tes voeux Linda,

C'est apprécié. Je le jure

@Delphinium,

Je suis gâté. Deux visites en 5 jours pendant que tu te reposes des blogues. Nous attendrons tout le temps qu'il te faut. Tu fais bien de ne pas t'en demander trop. C'est une qualité que de savoir s'écouter quand on a besoin d'un répit.

Ça ne nous empêche pas de communiquer autrement, même par télépathie.