mercredi 18 novembre 2009

Solution de l'énigme hélico




Vu hier à environ 150 mètres de la maison: un hélicotère. Pas un hélicoptère à pile. Un vrai avec un vrai moteur. J'étais en route pour une rendez-vous chez ma coiffeuse. La personne idéale pour me renseigner sur l'énigme.

J'ai posé ma question:
Est-ce normal de voir un hélicoptère stationné sur le bord de la route, presque dans la mer?
Avez-vous une idée de ce qu'elle m'a dit. Et bien voilà. Elle m'a dit qu'il arrivait qu'on stationne un hélicoptère devant le restaurant de La Promenade pour aller prendre un repas. Il n'y a rien de trop beau pour la classe ouvrière! Incroyable! Faut le voir pour le croire.

Le champs sur lequel était posé l'hélicoptère parait plus grand que la réalité sur la phtoto. Vous pouvez voir le paysage du côté du Restaurant. J'ai pris cette photo ce matin. Donc l'helicoptère était parti. Le restaurant était fermé. Mais, j'ai tout de même pu entrer à l'intérieur pour pousser un peu plus loin mon enquête.



J'ai fait part de ma surprise aux proprios. Il m'on confirmé que l'hélicoptère avait bel et bien été le moyen utilisé pour se rendre au restaurant La Promenade. Si l'idée vous plait, voici un lien pour vous.

Helicoptère à vendre

Se rendre en hélicoptère pour manger dans un populaire restaurant de fruits de mer sur le bord de la mer, il faut le faire! Mais je n'étais pas au bout de mes surprises. Ce qu'ils m'ont raconté m'a renversé davantage.

À suivre... Ne manquez pas la suite!

3 commentaires:

Zoreilles a dit…

Bon, ça y est, encore une nuit sans dormir!

;o)

Ils doivent être extras, les fruits de mer qu'on sert aux clients de La Promenade?

Jackss a dit…

Extras, tu dis?

Nous sommes plus que gâtés ici présentement. Imagnine, Zoreilles, je peux y aller à pieds, en moins de 5 minutes.

Dans un sens, j'épargne beaucoup. Je sauve le prix du voyage en hélicoptère. Le seul problème, c'est qu'on finit par être plus capricieux. On se contente de ce qu'il y a de mieux.

Nous t'attendons, Zoreilles!

Nanou a dit…

Vraiment cocasse cette histoire... Comme dirait Zoreille, effectivement, ils doivent être bien bons ces fruits de mer!