jeudi 2 octobre 2014

Le port de Havre-Saint-Pierre en septembre

Pendant que les bateaux
Font l´amour et la guerre
Avec l´eau qui les broie
Pendant que les ruisseaux
Dans les secrets des bois
Deviennent des rivières

Moi, moi, je t´aime
Moi, moi, je t´aime
Cette chanson de Gilles Vigneault était prédestinée. C'est la mélodie que Laure a interprété le jour de notre mariage. L'interprétation qu'elle en avait faite m'avait beaucoup touché. On peut écouter la mélodie en cliquant sur ce lien: Pendant que les bateaux

Les années ont passé. Mais pas le cours des ruisseaux qui deviennent des rivières avant de rejoindre la mer qui continue d'émouvoir.

 Le port de Havre Saint-Pierre a été très achalandé en septembre. Que d'émotions! Nous en avons vu des bateaux de croisière! Et il n'était pas nécessaire d'aller très loin. Il fallait juste ouvrir l'œil. C'est tout. Mais encore fallait-il le faire.

En venant dîner, Laure m'a demandé tout simplement:
- As-tu vu le bateau?
-Quel bateau?
- Ben voyons, regarde par la fenêtre.
J'ouvre la porte et voici ce que je vois sans sortir de la maison.

Il était si près. Et je ne l'avais même pas vu.
La vie, c'est comme ça. On peut avoir le nez collé sur une pure merveille, grosse comme une montagne et ne rien voir.

Mais heureusement, Havre-Saint-Pierre fait exception à la règle. C'est fou comme les gens savent apprécier la mer et tout ce qu'elle apporte. Il y a tellement de monde qui me disent que chaque matin, en passant devant la mer pour aller travailler, ils se disent: "Comme nous sommes chanceux! C'est fascinant la mer et tout le décor qui va avec!" C'est ce que j'appelle Garder un cœur d'enfant.

Cette année fut exceptionnelle. La température a été beaucoup plus chaude. Les bateaux de croisière se sont succédés régulièrement en septembre. Au fond, je n'avais pas d'excuse pour ne pas avoir tout vu venir. La page Facebook Rendez-vous Minganie est très bien documentée. Vous pouvez la voir sur le lien suivant et y trouver d'autres photos sur les bateaux de croisières:

https://www.facebook.com/pages/Rendez-Vous-Minganie/165551420190012
Vous pourrez voir des détails sur le bateau de croisière et les autres venus auparavant.

En septembre, nous avons pu voir le Cristal Serenity



Cristal Serenity près du Centre de santé Havre-Saint-Pierre

A droite, vous voyez l'hôpital que l'on désigne présentement sous le vocable CSSSM (Centre de Santé et de Services sociaux de la Minganie). C'est là que Laure travaille.  Il paraît que le Ministre de la santé veux lui trouver un nom plus modeste. Il me semble quand on a un aussi grand stationnement pour accueillir les bateaux, on ne doit pas lésiner sur le nom qu'on lui donne. Si le virus de l'Ébola prend de l'expansion, le bateau pourra transporter 1000 passagers par voyage. Mais il ne faut pas voir l'avenir aussi sombre.

Au début du mois, nous avons vu ce bateau du Groupe CTMA qui fait le trajet jusqu'aux Iles de la Madeleine en passant par Québec et Montréal. Une croisière de rêve à ne pas manquer, semble-t-il. Nous nous promettons d'y aller l'an prochain.

CTMA Vacancier



La foule au départ de la croisière devant la poissonnerie


Kevin Landry (à gauche)
 L'accueil de la foule à l'arrivée et au départ est toujours animée, chaleureuse empreinte de fierté et de joie de vivre. Et je dois souligner la contribution d'un grand auteur-compositeur interprète  du coin apprécié de tous: Kevin Landry. Il est toujours là dans les grandes occasions. Son cœur y est. Sa musique vivante et entrainante contribue toujours à mettre de l'ambiance. Et, en plus, il travaille à la mine.
Aussitôt le bateau de croisière parti, un bateau prend le relai pour aller prendre un chargement de fer et titane.

C'est une mine très renommée. C'est de la que vient le titane qui ont servi à la confection des pattes de la première fusée lunaire à s'être posée sur la lune. Elle vient de là. A la blague, on dit ici que ce fut plus facile de se rendre sur la lune qu'à Blanc Sablon où la route ne se rend pas encore.

Un bateau cargo permet de faire la liaison: le Bella Desgagnés mis en service l'an dernier en remplacement du Nordik Express. Nous étions montés à bord de ce bateau cargot au printemps 2012.
Voici le Bella Desgagnés tel que j'ai aperçu de ma fenêtre. Avez-vous remarqué tout ce qu'on peut voir en regardant par la fenêtre de sa maison. Il y en a qui espionne à travers la fenêtre pour beaucoup moins spectaculaire.
 

Bella Desgagnés 30 septembre 2014

Le groupe Desgagnés possède toute une flotte. Il a des traversiers, par exemple à Tadoussac.
Voici un cargo très imposant qui fait partie de sa flotte. Il a fait escale au port de Havre Saint-Pierre la semaine dernière, encore en septembre 2014.

Sedna Desgagnés
 
 Et ce n'est pas tout. Un autre navire de croisière qui s'est présenté en septembre
 
Sylver Whisper
 
J'aimerais bien vous présenter un autre bateau, mais je veux en garder pour une autre fois. Sinon, vous risquez de croire que je veux vous monter un bateau.
 
Retenez une seule chose: la mer risque de vous fasciner longtemps à Havre-Saint-Pierre. C'est loin. Mais ça vaut le détour. Le port fascine pour ses bateaux. Mais le plus merveilleux, ce sont tous ces touristes ravis avec qui nous pouvons faire connaissance. J'ai eu le bonheur de rencontrer un coupe d'Américains descendus droit du Cristal Serenity.  Ils étaient montés à bord à Boston. Ils habitent à San Francisco. Imaginez le plaisir que j'ai eu à échanger. Et mon anglais n'est pas féroce. Les Américains m'ont dit que je parlais très bien anglais. Mais je pense qu'il m'ont monté un bateau. Ou bien, ils sont très diplomates. 

11 commentaires:

manouche a dit…

Merci pour la belle chanson de Gilles Vigneau, je ne la connaissais pas.

Zoreilles a dit…

Cette chanson de Gilles Vigneault m'émeut toujours, imagine lorsque je découvre que Laure l'a interprétée à votre mariage...

Décidément, il y a des parents évidentes entre Havre-Saint-Pierre et les Îles de la Madeleine. En contact avec plusieurs Madelinots, ils m'ont présenté les mêmes bateaux qui faisaient escale au port de Cap-aux-Meules, le CTMA Vacancier y étant régulièrement, c'est son port d'attache! Comme quoi, tu ne nous montes vraiment pas un bateau...

Voir ce gros bateau « dans ta cour » ou plutôt dans le stationnement du CSSSM, c'est un peu surréaliste, mais ça fait partie des charmes de ton coin de pays d'adoption.

Jackss a dit…

Manouche,

Je suis tout honoré de vous avoir permis de connaître cette belle chanson de Gilles Vigneaut. C'est un poêle prolifique qui écrit encore avec facilité. Même dans la vie courante, on dirait que chacune de ses phrases, c'est de la poésie. Je ressens beaucoup d'émotions en ayant revoyant les lieux qui l'ont tant inspiré. Hier encore, j'ai croisé, au Restaurant La Promenade, au bord de la mer, un monsieur dont les parents avaient déjà été propriétaires du célèbre magasin général de Natashquan. Lui, il en parle comme d'un fait anodin de son histoire familial.

Je me promets de retourner à Natashquan et même plus loin, puisque la route 138 s'est allongée de 70 km en 2013.

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles

Cette chance que j'ai, c'est un peu aussi la tienne. Sauf que toi tu yeux trouvés tes racines. Et tu portes les gênés de ces gens pour qui j'ai tant d'admiration.

Quand le CTMA Vacancier est passé par ici, nous avons tous eu droit à un drapeau canadien que nous pouvions agiter fièrement en hommage à nos visiteurs. J'ai eu le lien que j'ai placé en vue dans la maison.

Je viens de prendre une marche d'une heure sur le bord de la mer. Quelle merveille!

Cette chanson de Gilles Vigneault que Laure a chanté le jour de notre mariage, je la fredonne encore régulièrement et elle m'inspire. Mais je ne pensais jamais voir tant de bateaux de ma vie. Et il me semble qu'elle me parle encore plus que jamais.

Oui, les bateaux rassemblent beaucoup d'amoureux, stimulent leurs passions. Les bateaux sont aussi porteurs de soldats et machines de guerre. Mais, au-delà de tout ça, quand on a encore quelqu'un à dire on est comblé.

Jackss a dit…

La dernière phrase aurait dû être
Les bateaux sont aussi porteurs de soldats et machines de guerre. Mais, au-delà de tout ça, quand on a encore quelqu'un à dire Je t'aime on est comblé.

Zoreilles a dit…

Juste un petit bonjour en passant, cher ami!

Hier soir, je suis tombée par hasard sur une carte routière du Québec et je n'ai pas pu résister à l'ouvrir toute grande. Mon regard a glissé jusque sur la Côte Nord, j'ai tout fait le trajet en pensée jusqu'à Havre-Saint-Pierre et même au-delà, même si la route sur ma carte s'arrête à Natashquan, tu m'as dit qu'elle se rendait maintenant de l'autre côté de Kégaska. Ce sont tes images que j'avais en tête!

Jackss a dit…

Zoreilles,

Une belles surprise! On ne se croise plus beaucoup. Je t'assure que ce n'est qu'une illusion. Tu demeures présente dans mes pensées. Ton blogue aussi.

Oui, la route 138 s'arrête maintenant 70 km plus loin, à Kégaska. Je souhaite bien y aller bientôt. Et en plus, j'ai eu une belle surprise concernant Natashquan. Un comité travaille à une levée de fonds pour rénover les maisons faisant partie du patrimoine de Gilles Vigeault. On m'a demandé la permission d'utiliser une photo parue sur mon blogue montrant Gilles Vigneaut devant sa maison paternelle. Je me suis empressé de préciser que je n'étais pas l'auteur. Je pense qu'elle avait été publiée dans La Presse il y a quelques années. Mais je suis tout de même fier d'avoir contribué à ce qu'elle soit encore accessible. Une page FaceBook du projet a été crée. On a eu la gentillesse de m'en informer. Il me reste à la repérer.

J'aimerais donner le lien et, si possible, laisser des photos sur Kégaska. Mais ce ne sera pas en fin de semaine. Le temps est présentement excécrable. Et Laure travaille samedi.

Jackss a dit…

http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/chroniqueurs/201409/30/01-4805105-lavenir-et-la-memoire.php

Zoreilles a dit…

Que ça doit te faire plaisir d'être ainsi le maillon d'une grande chaîne qui a fait circuler l'information (et la photo) jusque là où d'autres prendront le relais pour arriver à ce devoir de mémoire que nous avons collectivement. Ainsi, chacun apposera sa pierre à l'édifice...

Je suis fière de ce que tu fais ici sur ton blogue. Au nom de tous les Québécois des régions, de tous les Québécois en général.

Je voudrais tant que ton attachement à l'histoire soit contagieux!

Zoreilles a dit…

Encore une petite chose à ajouter...

Il ne faut plus compter sur nos gouvernements pour réaliser des actions de ce genre, prendre les choses en main, coordonner les forces vives, mettre en place des initiatives, des projets mobilisateurs et rassembleurs. Non, on ne peut plus compter sur eux, même pour l'essentiel. Ils ne voient qu'à court terme, jusqu'à la prochaine élection. Ils n'ont pas d'âme!

Jackss a dit…

Zoreilles,

C'est la 3è fois que je tente de répondre à ton commentaire. Je viens encore une fois de laisser plusieurs lignes. Tout est disparu.

Alors, je vais me reprendre un peu plus tard. Je me contenterai de dire que j'ai bien aimé ton commentaire qui invite à agir avant tout sur soi et son milieu