mardi 9 mars 2010

On ne meurt pas tous!

La Presse
L'hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval possède des urgences parmi les plus efficaces de la province. Mais ces belles performances sont plus que jamais menacées. Car l'établissement croule sous le nombre de patients, et n'a plus les ressources pour tous les soigner, a appris La Presse.

Au cours des derniers jours, La Presse a rapporté l'histoire de Jean-Guy Pitre, résidant de Venise-en-Québec qui est mort alors qu'il attendait depuis plus de six mois une intervention cardiaque. Le cas de Pierre Latulippe, qui a vu son opération au coeur reportée 10 fois et qui est passé sous le bistouri alors qu'il était minuit moins une, a aussi été mis au jour. (Source)


Heureusement, le Dr Bolduc, Ministre de la santé, a tenu à nous rassurer. Ce ne sont pas tous les patients qui meurent à l'urgence. La plupart en sortent vivants. Ouf! C'est bon à savoir.

Le problème, c'est le manque d'infirmières. Bien oui, il s'agissait d'y penser. Sans infirmières, les médecins ne peuvent pas tout régler. C'est ce qu'on a dit aux bulletin de nouvelles télévisées hier. Toute une révélation! C'est fou tout ce qu'on peut apprendre en écoutant la télévision.

On a juste oublié de dire que des milliers d'infirmières avaient été mobilisées pendant des mois pour vacciner le monde en faveur du H1N1 porcin. On aurait pu nous rappeler le sort de ceux qui faisaient la file dans les rues avec des enfants dans les bras ou des béquilles dans les mains. On a qualifié de succès prodigieux ce qui fut une suite sans fin de cafouillages et d'improvisations.

Le Ministre et son responsables de la santé pubique se frottent les bretelles. Ça n'a coûté que 135 millions de dollars. Moins cher que prévu. Évidemment, ça n'explique pas tout. Mais le nombre d'heures et les heures supplémentaires ont sûrement eu un impact important.

On a oublié le nombre d'heures de travail perdues pour attendre à plusieurs reprises dans les files d'attente.

Et quelle ne fut pas ma surprise de constater que, toutes proportions gardées, pour les USA, le CANADA et plus encore pour le QUÉBEC: le nombre de décès de la grippe pandémique est PLUS ÉLEVÉ qu’au MEXIQUE !!! En fait, le nombre de décès suit la courbe de la couverture vaccinale… plus les habitants sont vaccinés, plus il y a de victimes de la Grippe A.

Étrange non ?
(Source)

Voir aussi Les maladies qui guettent l'homme

Zoreilles a écrit sur son dernier billet: Un citoyen cubain n'a pas à payer pour se faire soigner, éduquer (même pour des études supérieures) ni pour une place en garderie pour ses enfants. Il se loge à très petits prix, c'est la même chose pour la nourriture. Personne ne crève de faim à Cuba, personne ne dort dans la rue, personne n'est laissé sans soins médicaux, lunettes, services sociaux, etc.

11 commentaires:

gaétan a dit…

Ouais ça fait réfléchir.

Éléonore a dit…

Je ne saurais trop vous recommendez le blog de mon amie Suzanne que tu cites. Elle est extraordinaire et d'un grande générosité dans le temps qu'elle met sur la cause de la santé au Québec !

Il faut donc lire http://www.resterenvie.com/blogue/

C'est là que j'ai appris que la Pologne avec zéro vaccin à moins de morts de la grippe H1N1 que nous !

Jackss a dit…

Bonjour Gaétan

Je ne verrai plus jamais la neige de la même façon :-) Nous en attendons cette nuit.

Éléonore

Je suis d'accord avec toi. Le blogue de ton amie Suzanne est un incontournable que je recommande fortement moi aussi.

je n'aime pas être négatif. Mais quand je pense aux promesses faites par ce gouvernement qui a fait de la santé sa priorité lors de son premier mandat, je crois que nous sommes en droit de nous indigner et demander des comptes.

Le lendemain de l'élection de Jean Charest à son premier mandat, j'étais à l'urgence ma mère. Elle était alitée dans une salle d'observation. Les infirmières étaient débordées. L'une d'elle était impatiente et désespérée par la situation.

Une de ses compagnes lui a dit: Casse-toi pas la tête. Jean Charest a été élu hier. Il a promis de régler les problemes des urgances dès la première semaine suivant son élection!

RAINETTE a dit…

il est tellement rassurant ce Bolduc ! Il dit des choses tellement sensées ! Tout ce que tu souhaites est de ne pas tomber malade dans ce système malade. On ne peut tout contrôler mais redoublons de prudence !

Barbe blanche a dit…

Ben lè, je pense que contrairement à mon habitude, je vais voter libéraleuuu, aux prochaines élections. C'est vrai, c'est rassurant d'apprendre que le monde ne meurent pas tous à l'urgence, hein, il y en a certain qui meure sur le stationnement, puisqu'on a pas voulu lui aider à entrer.

Zoreilles a dit…

Si j'ai été séduite et charmée par ce que j'ai vu, entendu et compris des politiques sociales à Cuba, les commentaires très pertinents des gens sur mon blogue m'ont fait comprendre que c'était au prix et au mépris des libertés individuelles et collectives qui ont cours dans ce pays communiste. Mais tout ça m'aura apporté un éclairage nouveau, une opinion plus nuancée, sur les affres du communisme tel qu'on l'avait toujours compris, chez nous, au Québec. Ma conclusion, c'est que je suis heureuse d'habiter dans un pays démocratique.

Maintenant, à la suite de ton billet, mon commentaire sera teinté de mon expérience professionnelle, à travailler depuis plus de 5 ans en collaboration avec un CSSS et l'Agence régionale de la santé et des services sociaux de mon secteur...

La santé nous coûte la moitié du budget du Québec. Il n'y en aura jamais assez. C'est un gouffre sans fond...

La santé, c'est éminemment politique. Ce que nos élus veulent, c'est d'être réélus. Point à la ligne. Et ce que nous voulons comme société, je suis très d'accord avec Joseph Facal dans son billet « Examen de conscience », c'est de tout avoir sans faire de sacrifice, comme des enfants gâtés.

Le Dr Yves Bolduc est d'abord et avant tout un politicien. Les hauts fonctionnaires, en santé publique comme dans le domaine curatif, prennent leurs décisions et mettent de l'avant des programmes qui sont « payants » politiquement, donc, populaires dans l'opinion publique.

Jackss a dit…

@Barbe Blanche

J'adore toujours tes réactions, tes pointes d'humour et ce genre de petits commentaires qui montrent que tu en as vu d'autres.

@Zoreilles,

Ce fut un vrai délice de lire tes 4 billets sur Cuba. Savoureux et plein de commentaires très pertinents.

Une question:
Le système de santé est-il plus accessible qu'ici?

Une commentaire:
Voici un extrait d'un commentaire que j'ai laissé suite à ton dernier billet:
Tu m'as fait découvrir et aimé Cuba. Je crois que je préférerais, et de loin, une dictature à la cubaine qu'une démocratie à l'américaine comme nous en connaissons au Canada et au Québec. Je crois que dans notre coin de terre le mot démocratie ne veut plus rien dire.

nina a dit…

VIOLENCES+VOL :

Ceci est une tentative de gros scandale public bien gênant et qui limite étonnement les pressions qu'on peut subir, tant j'ai dû mal à trouver un avocat malgré mes efforts, afin de régler ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires, ce que je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables des renseignements : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat - difficile à trouver pour un simple citoyen mais on insiste - pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse, actes de violence et pressions à mon égard et plagiat, par une grosse pétasse, vulgaire et ridicule et qui passe à la télé, ” comme si de rien n'était ”, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

PS- Bien évidemment, s'il s'agit de calomnies, et qu'en plus on trouve désagréable de se faire insulter, il ne faut surtout pas hésiter à porter plainte en retour. BLOG ETC - nina

Jackss a dit…

Quelle belle journée!

Si vous demeurez tristes et déprimés, alors une petite visite s'impose sur le blogue de Gaétan. Vous découvrirez les plaisirs de l'hiver canadien.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec Zoreilles en ce qui concerne "La santé", aucun politicien ne veut appliquer les mesures qui viendraient à bout de nos problèmes et nous coûteraient cher, très cher, de peur de perdre des électeurs.
Je suis réellement inquiète au sujet du manque d'infirmières, en viendrons-nous à devoir fermer des hôpitaux en raison de ce problème?
"Vaut mieux être riche et en santé...et pouvoir aller dans les cliniques privées... que pauvre et malade...et attendre dans les couloirs d'hôpitaux publics?????
Dianne B.

Suzanne Bissonnette a dit…

Merci de me citer sur votre blogue.

Je voulais vous proposer la lecture de mon dernier billet:

Pas assez responsables, les cadres de la santé ?

URL:

http://www.resterenvie.com/blogue/?p=914

Encore merci et à bientôt.

Suzanne Bissonnette