samedi 16 juin 2012

Se faire monter un bateau

On ne contrôle pas sa vie. Souvent, c'est elle qui décide pour nous. On a beau vouloir tout prévoir, se renseigner, planifier, la vie nous réserve plein de surprises. Elle décide souvent pour nous avec son lot de hasards et d'imprévus.


En voici un bel exemple. L'été dernier, j'ai voulu réserver un voyage sur le Nordik Express, un bateau cargo. La gentille dame qui m'a répondu m'a révélé qu'il ne restait que quelques places, environ 4. Et il fallait dormir sur le pont. Il ne restait plus de chambres. Les sièges que l'on voit ici sont tous occupés la nuit par des gens qui dorment: des hommes, femmes et enfants. La plupart sont des autochtones qui habitent les villages de la côte.


Pour avoir des cabines privées, il fallait réserver un an à l'avance. J'ai donc choisi de faire preuve de patience et de prévoyance. J'ai donné mon nom pour la prochaine année. On m'a avisé que je serais au 350è rang sur la liste. On devait m'appeler en février et on pensait que je n'aurais pas de problème  pour avoir une bonne place, une chambre pour 2 avec hublot et salle de bain privée.

En plus, on m'annonca une bonne nouvelle: un nouveau bateau devait entrer en fonction au début de 2012: le Bella Desgagné. Il faut dire que le cargo actuel, le Nordik Express commence à prendre de l'âge. Sa construction remonte à 1974. Le parcours actuel comme tel n'est cependant pas dépourvu de charmes comme on peu le voir sur le lien qui précède.

Photo du futur Bella Desgagné.

En 2010, le journal La Presse avait d'ailleurs déjà annoncé la mise en service du Bella Desgagnés pour 2011 comme on peut lire sur le lien qui précède. Ce lien contient d'ailleures de belles photos sur la Côte-Nord.



Le navire Bella Desgagnés, qui doit remplacer le Nordik Express pour la desserte de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord, a dû être transféré rapidement en Italie lundi. Le chantier maritime, où sa construction se poursuivait en Croatie, est acculé à la faillite.

Pour sa part, la députée péquiste de la circonscription de Duplessis, Lorraine Richard, estime qu'il aurait été préférable de construire le navire au Québec.

« Il y a eu des décisions d'affaires qu'on a prises par le passé que je ne peux pas juger. Sauf que peut-être que si on l'avait construit au Québec, même si ça avait coûté quelques millions de plus, le Bella Desgagnés serait peut-être en service. » — Lorraine Richard, députée péquiste de Duplessis
Source: Radio-Canada

Des amis nous avaient prévenu l'an dernier: ce bateau est attendu depuis longtemps. Mais il ne faut pas se fier aux promesses. Instinctivement, je ne sais trop pourquoi, l'image de plusieurs politiciens m'est venue en tête.

Que voulez-vous? Dans la vie, on ne fait pas tout ce qu'on veut. Et ce n'est pas vrai seulement au Québec. Dans notre voyage en bateau, nous nous rendrons jusqu'à la frontière de la province voisine du Québec: Terre-Neuve Labrador.

Chaque coin de terre a ses têtes de turc. Nous sommes la tête de turcs des provinces anglophones. On nous appelle les frogs. Nos têtes de turc, ce sont les newfees, les habitants de notre province voisine: Terre Neuve. Voici un vidéo d'une auto dun policier newfee qui essaie de rattraper une auto. Ce vidéo montre que même la police ne fait pas toujours ce qu'elle veut, en particulier chez les newfees.


video

À suivre...

15 commentaires:

Barbe blanche a dit…

pour nous monter un bateau, il n'est pas nécessaire d'aller bien loin, nos politiciens s'en chargent très bien...
Si un jour, je suis poursuivi par un policier, j'espère que ce seront ces deux newfies, ils sont très forts...
On peut dire, que ton voyage n'a pas été monotone...

Nanou La Terre a dit…

Wow! Je suis restée sous le charme de ton video; comme c'est quand-même cocasse! Ça m'a fait tellement rire! xxx

Jackss a dit…

Ton intuition t'honore, barbe Blanche.

Les imprévus n'ont pas manqué. On ne perd rien pour attendre... la suite roccamboleques. Mais il parait que c'est ce qui agrémente les voyages.

N'avoir pas eu le bâteau dernier cri à notre disposition, c'était de la petite bière par rapport à ce qui allait suivre.

Jackss a dit…

Bonjour chère amie Nanou

J'ai bien ri à la seule pensée que mon petit vidéo ait pu te faire rire. Pour moi, l'effet est instantané à chaque fois.

Et une fois que j'ai fini de rire, je souris à l'idée que tu as eu la gentillesse de venir me visiter.

J'ai une autre raison de sourire: mon fils JIpé Dalpé s'est fait offrir la grande scène du festival des Fancopholies, hier vendre soir de 19 à 18H. C'est une chance qu'il n'avait pas sollicité lui-même. Il viendra diner demain midi pour la fête des Pères. J'ai hâte d'avoir des nouvelles de son spectacle et de la réaction du public.

Delphinium a dit…

Tout va bien au Québec, la police ne fait pas ce qu'elle veut, les chantiers maritimes font faillite et les gens dorment sur des chaises dans les bateaux. J'ai bien ri en regardant ta vidéo.
Et j'ai réfléchi, je me demande de qui je suis la tête de turc. Quand j'ai une réponse, je te redis. A bientôt.

Zoreilles a dit…

Youpi, on continue le voyage sur le Nordik Express!

Tu m'intrigues, toi, avec la suite, me voilà accro, je veux tout voir et tout savoir, un peu plus et je retarderais mes vacances ;o) mais on ne part que dimanche prochain et seulement pour une semaine!

J'ai conservé ton lien sur le parcours dans mes favoris, j'y reviendrai en prenant mon temps, ça semble fascinant. J'ai vu qu'ils y mettent un carnet de voyage pour chaque jour, ça m'aidera à patienter.

A-t-on encore au Québec le chantier maritime de Lévis? Je sais que le fédéral avait octroyé un gros contrat à une autre province mais on pourrait au moins s'octroyer des contrats à nous autres, il me semble?

Notre pays est jeune... Un jour peut-être qu'on prendra conscience des richesses qu'on a et qu'on mettra en place des infrastructures qui favorisent le tourisme, celui du Québec et d'ailleurs dans le monde. Souvent, j'ai l'impression que ceux qui nous gouvernent n'ont jamais visité le Québec!

Le factotum a dit…

Ton voyage commence bien!
Et ton petit vidéo annonce beaucoup de surprises!
À suivre sans faute!

Jackss a dit…

Bonjour Delphinium

Je pense que les Suisses s'en tirent pas si mal. Les belges un peu moins bien. Et justement, nous arrivons d'un voyage de 2500km aller-retour. Nous avons fait ce petit détour pas tout à fait improvisée pour être présent au 60è anniversaire d'une amie d'origine belge.

La cadeau d'anniversaire qu'on lui a offert: un voyage au Mali. Et ce n'est pas une blague. J'ai dit à notre amie que je me poserais des questions si je recevais un cadeau semblable. C'est son mari, notre ami Jean d'origine française, qui le lui a offert. Et il ira en France quand elle sera au Mali. Il faut dire qu'elle a déjà visité le Mali 4 fois avec des élèves en service social. Elle enseignait et elle vient de prendre sa retraite.

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

Je suis de retour sur la Côte-Nord. Je vais continuer bientôt mon récit. Mais étant plus au sud depuis quelques jours, je n'ai pas pu.

Revenir au Nord a été très apprécié. Ici, la température est idéale. Du soleil à profusion, de la chaleur adoucie par un vent frais de la mer, pas d'humidité, une vraie merveille. À Sherbrooke, c'était le début d'une période de canicule avec de l'humidité et plus de 30 degrés.

L'Abitibi et ici, je crois que c'est tout le plaisir de la nordicité à son meilleur. Le paradis. Un jour, tout le monde voudra vivre au nord. Je te souhaite un beau voyage.

Jackss a dit…

Bonjour Le Factotum

Durant mon voyage de retour hier, à Radio-Canada, on a justement parlé des déboires du Nordik Express et de son remplaçant le Bella Desgagnés qui n'arrive pas à être construit. On parlait de on séjour en Italie où il devrait être achevé pour l'hiver. Il me semble que la Davie Ship Bulding aurait fait mieux.

Mais, dans un sens, je suis heureux d'avoir vécu l'expérience sur le Relais Nordik Express. Je crois que c'est le genre d'aventure qui a son charme. On en parlera peut-être dans l'avenir comme d'un phénomène de notre patrimoine. Et je pourrai dire que j'ai connu cette époque. Le moderne, c'est beau. Mais pouvoir vivre des pages qui appartiennent presque au passé, c'est agréable.

Autrefois, le passé s'écoulait lentement. Y poser le pied avant qu'il ne disparaisse, c'est parfois avoir accès à plusieurs dizaines d'années, voire même parfois à des siècles. C'est le cas de certains villages isolés de la Basse Côte-Nord qui n'ont pas tellement changé dans les derniers siècle.

J'ai presque déjà entr'ouvert la porte à une partie de mon récit de voyage sur le Nordik Express. Ton amour du nord m'a inspiré.

Jackss a dit…

Voici une petite confidence dont il ne faut parler à personne.

Laure commence a avoir le goût de la France. Elle y pense même pour l'automne. Notre fiston Jipé y sera pour faire la première partie d'un artiste français bien connu. Alors, nous pourrions joindre l'utile à l'agréable, et visiter les parents de Gaële.

Il faut tenir le tout secret cependant. Même les parents de Gaële ignorent que nous irons les visiter. Gaële non plus.

Ce sera une belle occasion d'une beau détour improvisé donnant lieu à toute une série de billets.

Zoreilles a dit…

Promis, on va le dire à personne personne!

;o)

Anonyme a dit…

Vous mangez des grenouilles au Québec ? Je croyais que le terme "frogs" était réservé aux français, mais apparemment il s'est généralisé à tout peuple parlant français !
J'attends avec impatience la suite de vos péripéties.

Jackss a dit…

Anonyme,

Voilà une découverte pour moi aussi. Je pensais que Frog était une appellation réservée aux québécois.

Le lien suivant nous présente la chason de Robert Charlebois
I'm a frog

On se demande aussi justement pourquoi on appelle les québécois francophones des frogs.

Jackss a dit…

Zoreilles,

J'ai toujous su que je pouvais me fier sur toi.